Guide politique de suivi (GPS)

Un outil qui permet de suivre point par point l’avancée de notre travail par rapport à nos engagements.

Pour une Ville et une Métropole vertes, démocratiques et solidaires

La crise du COVID-19 a bouleversé nos vies. Les débuts du mandat d’élu·e qui nous a été confié suite aux élections de juin 2020 pour la Ville de Rennes et Rennes Métropole ont ainsi été marqués par l’urgence.

Urgences sanitaires tout d’abord, urgences sociales et économiques ensuite : le COVID-19 a rappelé toute l’importance de l’action publique et en particulier des collectivités locales.

À Rennes et sur la Métropole, nous avons participé aux côtés des associations à la fourniture de repas et de denrées alimentaires aux plus précaires, distribué des masques produits localement, soutenu les entreprises, accompagné les associations, adapté le réseau de transports, ouvert des centres de vaccination, etc.

Tout en gérant l’urgence, il nous a aussi fallu penser l’après : le déploiement rapide de nouveaux aménagements vélos et piétons, la végétalisation de nos rues, le soutien à l’agriculture urbaine, l’expérimentation de nouvelles formes de démocratie locale : autant d’actions engagées pour transformer notre territoire et mener la nécessaire transition écologique et sociale.

Ces initiatives, nous nous sommes engagé·e·s à les porter auprès de vous et avec vous. Après un an de mandat, nous vous devions donc un premier bilan de nos actions aux services de notre territoire et de ses habitant·e·s.

Matthieu Theurier, Valérie Faucheux et Morvan Le Gentil, co-président·e·s des groupes écologistes et citoyens à Rennes et Rennes Métropole

Qui sont les 28 élu·e·s écologistes et citoyens ?

21 élu·e·s à la Ville de Rennes
21 élu·e·s à la Ville de Rennes
Voir le trombinoscope
25 élu·e·s à Rennes Métropole
25 élu·e·s à Rennes Métropole
Voir le trombinoscope

1 an de mandat : où en sommes-nous ?

Temps de bilan avec les militant·e·s
Temps de bilan avec les militant·e·s
Lire le bilan 2020-2021 en PDF

Le 10 juillet dernier, nous étions avec des militant·e·s*, qui nous ont soutenu pendant les municipales, pour un temps de bilan de l’action des élu·e·s de notre groupe écologiste et citoyen après cette 1ère année de mandat. *de Confluences, Europe Écologie-Les Verts, Union Démocratique Bretonne et Nouvelle Donne

Un acte II de la démocratie locale

À l’échelle de la Ville et de la Métropole, nous avons engagé une démarche de renouvellement des outils qui nous permettent de faire vivre la démocratie locale et la participation citoyenne.

Grâce aux propositions des Rennais·es, la Charte de la démocratie locale a été renouvelée et votée au Conseil municipal d’octobre 2021 ; des formations pour un parcours citoyen seront par exemple proposées aux habitant·e·s.

L’élargissement du budget participatif aux enfants dans les écoles, l’expérimentation de jurys citoyens dans le cadre des concertations sur des projets structurants (requalification du centre-ville nord), la charte construction et citoyenneté et la charte de l’arbre, sont des leviers pour renforcer la transparence et la confiance dans l’action publique.

Démocratie locale et participation citoyenne

Xavier Desmots

Adjoint délégué à la Démocratie locale et à la participation citoyenne

Portrait et feuille de route
Xavier Desmots
  • Élargissement du budget participatif

    Un vote coup de cœur des enfants a été organisé dans une douzaine d’écoles. Le nom de l’école Toni Morrison est issu d’un vote des écoliers. Ces actions préfigurent le budget participatif des écoliers qui sera expérimenté dès 2022.

  • Expérimentation de jurys citoyens

    Un jury citoyen a été constitué en 2021 dans le cadre de la concertation sur le centre-ville. La Mission 5G et la concertation autour de la Charte construction et citoyenneté ont préfiguré ce type de jury.

    En savoir plus
  • Révision de la charte de la démocratie locale

    Grâce aux propositions des Rennais·es, la Charte de la démocratie locale a été renouvelée et votée au Conseil municipal d’octobre 2021. Nous allons désormais mettre en œuvre les évolutions qui y sont inscrites. (formation, communication, droit de suite, révision des instances, etc.)

    En savoir plus
  • Une charte construction-citoyenneté pour les projets d’immeuble

    Depuis juillet 2021 : 12 engagements à respecter pour les professionnels et la Ville dans le cas d’un projet de construction isolé, à partir de 10 logements.

    En savoir plus
  • Ouvrir une Maison de la Fabrique citoyenne

    Ouverture prévue pour la fin du mandat

  • Rendre systématiques les comités d’usagers

    Exemples de comités mis en place depuis le début du mandat : Comité de gestion Prévalaye, Comité d’usagers transport

  • Renforcer la transparence et la confiance dans l’action publique

    Le code et la commission de déontologie sont mis en place depuis le début du mandat. Le travail réalisé par les élu·e·s de quartier, mais aussi par l’ensemble des élu·e·s sur le terrain, participe à renforcer la transparence et la confiance dans l’action publique.

  • Mise en œuvre d’un référendum local ou de votations

    L’organisation par la Ville de votations citoyennes a été acté par la nouvelle Charte de la démocratie locale qui a été adoptée en Conseil municipal. Compte-tenu des contraintes juridiques de l’organisation d’un référendum local, nous nous orientons vers d’autres formes de participation citoyenne.

Sécurité, médiation et prévention de la délinquance

Annick Béchet

Conseillère municipale déléguée à la Médiation et à la prévention de la délinquance

Portrait et feuille de route
Annick Béchet
  • Organiser une concertation sur la sécurité et la tranquillité publiques

    Une concertation a été menée pour construire avec les Rennais·es la nouvelle Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (STSPD) pour la période 2021-2026, adoptée depuis en Conseil municipal. Un Livre Blanc qui synthétise les contributions et les attentes exprimées par les Rennais·es a été publié. En savoir plus

  • Développement de la présence humaine et bienveillante sur l’espace public et dans les écoles

    Augmentation du nombre de médiateurs et éducateurs spécialisés, notamment dans les écoles et collèges placés en zones prioritaires. Partenariat avec l’Éducation nationale et les associations pour lutter contre le décrochage scolaire.

  • Développement du travail d’intérêt général (TIG) dans la collectivité

    Diversification des propositions et des secteurs professionnels pour le Travail d’Intérêt Général (TIG). 

  • Meilleure détection et accompagnement des victimes de violences et d’exploitation sexuelle

    Mise en place de permanences à Rennes pour les personnes en situation de prostitution.

  • Soutenir la parentalité et renforcer les actions éducatives et de prévention auprès des jeunes exposés à la délinquance

    Travail avec les parents et les associations contre la délinquance des mineurs.

    En savoir plus
  • Développer et faciliter l’accès au droit et l’aide aux victimes

    Développement d’actions et d’évènements chaque année (Place des droits) Réactualisation des ressources mises à disposition (Guide de l’accès au droit et d’aide aux victimes) En savoir plus

C’est quoi être un·e élu·e de quartier ?

C’est quoi être un·e élu·e de quartier ?

4 élu·e·s écologistes sont en responsabilité dans les quartiers de Maurepas, Bréquigny, Cleunay et Jeanne d’Arc Longchamp. Les élu·e·s de quartier se trouvent à la croisée de l’ensemble des politiques municipales qui se déclinent dans les quartiers rennais.

Depuis le début de ce mandat et malgré la crise sanitaire et la difficulté à mettre en place des temps collectifs, ils ont assuré avec les équipes des Directions de quartier le maintien du service public de proximité et ont pu faire remonter les besoins et les préoccupations des habitant·e·s.

En savoir plus
Marion Deniaud

Adjointe déléguée au Quartier Maurepas – Gayeulles – St Laurent

Portrait et feuille de route
Marion Deniaud

Sécurité : un livre blanc issu de la concertation

Sécurité et médiation : un Livre blanc issu de la concertation

Nous avons engagé un débat citoyen et mené un travail de co-construction de la politique de sécurité et de médiation à travers la démarche de Livre Blanc au printemps 2021. La Stratégie Sécurité et de Prévention de la Délinquance pour la période 2021-2026 est en partie le fruit de cette démarche.

Les enjeux d’éducation, de prévention, de solidarité et de dialogue ont été privilégiés pour répondre aux problèmes de sécurité comme le renforcement de la présence humaine, des éducateurs et médiateurs aux abords des écoles et le soutien des parents d’enfants exposés à la délinquance.
Nous avons exprimé nos désaccords sur l’utilisation de pistolets à impulsion électrique, la multiplication des missions effectuées en commun par les deux polices, l’extension des horaires de la Police Municipale la nuit et le développement de la vidéosurveillance.

En savoir plus
Cégolène Frisque

Conseillère municipale déléguée au Quartier Cleunay, Arsenal Redon, La Courrouze

Portrait et feuille de route
Cégolène Frisque

Déploiement de la 5G à Rennes : une mission d’étude locale

5G à Rennes : une mission d’étude locale

De l’innovation technique ou du progrès : c’est bien de ça dont les membres de la commission 5G, composée d’habitant·e·s ont débattu avec des expert·e·s et scientifiques. Malgré la complexité du sujet, la mission a prouvé qu’un travail d’innovation démocratique peut permettre à tou·te·s de s’approprier cette question et les enjeux si importants qui lui sont associés.

Dans leur diagnostic partagé, les citoyen·ne·s ont affirmé que les usages professionnels de la 5G ne sont pas clairement définis et que en dépit des réductions d’énergie à usage constant, le déploiement augmentera la consommation d’énergie.
À défaut de pouvoir pleinement réguler la 5G, il nous revient de mener des actions visant à atténuer au maximum les effets négatifs que le déploiement national nous impose. En ce sens, la mission a fait de nombreuses propositions pertinentes, et nous serons particulièrement attentifs à leur mise en œuvre : promouvoir la sobriété numérique ; réduire la fracture numérique territoriale, mais aussi sociale ou générationnelle ; mutualiser entre opérateurs des antennes-relais ; contrôler le niveau d’exposition aux ondes ; réaliser des études d’impact locales ; créer et développer une filière locale de collecte, de réemploi, de recyclage et de mutualisation des terminaux et des appareils numériques.

En savoir plus
Jacques Pinchard

Conseiller municipal délégué au Contrôle budgétaire et aux services concédés

Portrait et feuille de route
Jacques Pinchard

Animal dans la ville : une charte rennaise sur la condition des animaux

Une charte rennaise sur la condition des animaux

Engagement de mandat, une concertation est en cours pour aboutir à la rédaction d’une charte autour des enjeux liés à la condition animale dans la ville et sur les interactions entre l’humain et l’animal

Pour une cohabitation réussie entre les habitant·e·s et les animaux domestiques, pour une régulation efficace mais protectrice des animaux dits « nuisibles », pour des conditions favorables au maintien et au développement de la biodiversité animale et pour une amélioration de la condition animale au regard des activités de loisirs… cette charte sera un référentiel d’actions qui sera évaluée chaque année.

En savoir plus
Jean-Marie Goater

Conseiller municipal délégué à l’Animal dans la ville

Portrait et feuille de route
Jean-Marie Goater

Une ville prête à faire face au changement climatique

L’enjeu principal en matière d’urbanisme est de faire de Rennes une ville actrice de la lutte contre le changement climatique tout en répondant aux impératifs de solidarité pour n’exclure personne. La densification de la ville pour répondre à la demande de logements n’est pas sans créer des tensions avec les habitant·e·s. La Charte construction et citoyenneté va permettre de résoudre en partie ces tensions mais il nous faudra aller plus loin pour que les habitant·e·s puissent reprendre leur ville en main. Sur les faubourgs urbains, nous avons soutenu la limitation des hauteurs à 8 étages, ce que le Plan Local d’Urbanisme intègre désormais. Nous continuons à demander que les projets de 17 étages soient revus à la baisse car ils ne sont pas cohérents avec le tissu urbain existant. Il est également nécessaire d’expérimenter d’autres dispositifs pour permettre l’accueil de tou·te·s, comme l’encadrement des loyers. L’habitat participatif, l’utilisation des matériaux biosourcés et la rénovation énergétique sont aussi des éléments à intégrer dans le futur Plan local de l’habitat.

La ville doit aussi se végétaliser pour s’adapter aux changements climatiques : les plantations de la place de la Mairie sont le début d’un vaste chantier de plantations dans les différents quartiers de Rennes. Une charte de l’arbre est en cours de rédaction pour promouvoir l’arbre en ville, apaiser le débat autour de ces enjeux et prendre des engagements quantifiables pour la ville et les nombreux acteurs et actrices de l’arbre.

En matière de déchets et d’économie circulaire : tout est question de stratégies ! Une stratégie déchets qui se met en place avec comme objectif à horizon 2030 : un territoire 0 plastique 0 jetable, une stratégie d’économie circulaire avec pour objectif de créer des filières de réemploi. (ex : matériaux de construction) Une concertation est en cours pour participer à la grande collecte des idées de la future stratégie déchets pour accompagner les habitant·e·s et les usager·e·s vers des changements durables de comportement.

Biodiversité et agriculture urbaine

Didier Chapellon

Adjoint délégué à la Biodiversité

Portrait et feuille de route
Didier Chapellon
  • Végétalisation massive des quartiers (5 000 arbres net par an)

    Premières plantations prévues pour l’hiver 2021-2022

    En savoir plus
  • Création de grandes voies végétalisées

    Projets en cours d’étude

  • Expérimentation de structures végétales innovantes et mobiles

    Sera fait plus tard dans le mandat

  • Aménager des places et des rues-jardins dans le centre-ville de Rennes

    Stratégie et plan d’action mis en place

  • Relier les quartiers par un parc en réseau

    Voir la mesure « traduire la trame verte et bleue de manière opérationnelle »

  • Traduire la trame verte et bleue de manière opérationnelle

    La stratégie a été partiellement mise en place et n’a pas encore traduire de manière opérationnelle.

  • Limiter l’artificialisation des sols

    À Rennes, nous défendons par exemple la sanctuarisation de La Prévalaye comme espace agricole et naturel.

    En savoir plus
  • Végétalisation en pleine terre dans le centre-Ville de Rennes

    Stratégie et plan d’action mis en place

  • Élaboration de la charte de l’arbre

    Soumise à une concertation publique sur le site de la Fabrique citoyenne jusqu’au 27 août 2021.

    En savoir plus
  • Création d’un comité de gestion de la Prévalaye et de la Lande du Breil pour concerter acteurs·rices et usager·e·s sur l’évolution de ces espaces naturels.

    Le Comité de gestion de la Prévalaye a été mis en place.

    En savoir plus
  • Renforcement du Conseil local de la biodiversité

    Le Conseil local de la biodiversité sera renforcé d’ici la fin de l’année 2021.

Déchets et économie circulaire

Laurent Hamon

Vice-président – Déchets et économie circulaire

Portrait et feuille de route
Laurent Hamon
  • Installer de nouveaux points de compostage

    C’est faitEn savoir plus

  • Chaque chantier de rénovation, ou de construction devra débuter par un diagnostic déchet

    Sera mis en place à partir de 2022 dans le cadre de la Stratégie économie circulaire.

  • Définir une stratégie déchet à horizon 10 ans

    Soumise à concertation sur le site de la Fabrique citoyenne et avec des ateliers de septembre à novembre 2021. Sera adoptée puis mise en œuvre 2022.

    En savoir plus
  • Collecte des déchets alimentaires

    Expérimentations à partir de 2022, déploiement total pour 2023.

    En savoir plus
  • Construction d’un méthaniseur
  • Création d’un schéma du réemploi

    Sera mis en place à partir de 2022

  • Défi zéro déchet à l’échelle de la Rennes Métropole

    En étude

  • Ville de Rennes zéro plastique

    Les premiers dispositifs se mettent en place (ex : solutions de consignes)

  • Plan de récupération et réutilisation des matériaux pour les bâtiments dans le cadre des marchés publics

    Sera mis en place à partir de 2022 dans le cadre de la stratégie d’économie circulaire.

Loger de nouveaux habitant·e·s et garder une ville à taille humaine

Urbanisme : une ville à taille humaine

L’enjeu principal en matière d’urbanisme est de faire de Rennes une ville actrice de la lutte contre le changement climatique tout en répondant aux impératifs de solidarité pour n’exclure personne.

En savoir plus

Un nouveau règlement pour limiter la place de la publicité

C’est quoi être un·e élu·e de quartier ?

Dans le cadre de la création du Règlement Local de Publicité Intercommunal, qui va régir les règles des enseignes, pré-enseignes et publicité de notre territoire, nous avons défendu une diminution importante de la place de la publicité dans nos villes et nos vies.

C’est une problématique qui nous confronte au choix de société que nous voulons, aux politiques d’éducation et d’égalité. C’est aussi une occasion de défendre les petits commerces qui sont très rarement concernés par la location de ces espaces publicitaires. Si la loi ne nous autorise malheureusement pas à interdire l’ensemble de la publicité, nous agissons pour réduire drastiquement le nombre et les formats sur l’ensemble du territoire métropolitain. Pour la Ville de Rennes, une grande majorité des publicités vont disparaître et nous serons attentifs à la réalisation de notre engagement de campagne pour la suppression des écrans numériques sur l’espace public d’ici la fin 2022.

En savoir plus

Prévalaye : concilier sport, espaces naturels et agriculture

Prévalaye : concilier sport et écologie

Travailler un projet cohérent pour maintenir une zone naturelle et agricole à la Prévalaye et permettre une extension limitée, et respectueuse des équilibres écologiques, du Stade Rennais : voilà l’objectif du comité de gestion rassemblant élu·e·s, habitant·e·s, collectifs d’usager·e·s et associations.

Réuni à plusieurs reprises, tout y a été discuté, rien n’a été écarté. Un premier projet présenté, des études d’impact réclamées, des avis donnés et des désaccords exprimés. Le projet du stade rennais est revu à la baisse et les discussions continuent pour trouver le juste équilibre entre sport et écologie. Parallèlement, un groupe « agriculture urbaine » travaille et va proposer un nouvel appel à projets pour accompagner de nouvelles installations agricoles basées sur l’agroécologie.

En savoir plus

Des mobilités actives et écologiques pour toutes et tous

Mobilités et déplacements

Valérie Faucheux

Adjointe déléguée aux Mobilités et aux déplacements

Portrait et feuille de route
Valérie Faucheux
  • Nouveaux aménagements cyclables

    Quelques exemples : décision de pérennisation du réseau de pistes cyclables expérimentées depuis le confinement, piste cyclable bi-directionnelle boulevard du Colombier, chaucidou rue Doyen Albert Bouzat, piste cyclable uni-directionnelle boulevard d’Armorique, voie verte rue Doyen Denis Leroy, avenue Georges Graff

  • Sécurisation des carrefours, giratoires et itinéraires cyclables continus et sécurisés

    Quelques exemples : expérimentation d’un rond-point à la néerlandaise aux Gayeulles, sécurisation du carrefour Villebois-Mareuil/Léon-Bourgeois/Châteaugiron, sécurisation provisoire du carrefour Patton Rochester

  • Mise en place de feux par anticipation vélo

    Ils permettent aux cyclistes de démarrer une vingtaine de secondes avant les voitures. Expérimentations sur l’avenue Janvier et le Quai Dujardin désormais pérennisées. Leur déploiement sera fait selon les opportunités.

    En savoir plus
  • Faire plus de place aux vélos et aux piétons dans le centre-ville de Rennes

    Le nouveau plan de circulation du centre-ville de Rennes fera la part belle à la marche et aux cyclistes. Démarche retardée par le COVID-19. Concertation en cours (automne 2021) pour une première expérimentation au printemps 2022. Expérimentation notamment d’une Zone à trafic limité.

    En savoir plus
  • Zones de circulation apaisées

    75% des rues à Rennes sont en zone de circulation apaisée (limitées à 30km/h ou moins). Extension en cours sur un secteur à Villejean et à venir à la Mabilais. La réflexion pour promouvoir la Ville à 30 km/h est lancée.

  • Expérimentation Zone à trafic limité

    Après une concertation auprès des riverains et les commerçants, mise en place de la Zone à trafic limité dans le centre-ville début 2022.

  • Expérimentation de rues aux écoles

    Expérimentation prévue en 2022 à l’école Les Gantelles

  • Travailler en partenariat avec les associations de mobilité

    Nous développons un écosystème local autour du vélo dans lequel les associations ont toute leur place. Le Conseil des mobilités rennais est un des lieux d’échange avec ces associations (Rayon d’action, La Petite Rennes, Roazon Mobility, le Collectif Handicap 35, etc.)

Mobilité et Transports

Matthieu Theurier

Vice-président – Mobilité et Transports

Portrait et feuille de route
Matthieu Theurier
  • Réalisation d’un Réseau express vélo (REV)

    104 km de liaisons sécurisées reliant Rennes et les 15 communes de la première couronne métropolitaine. En cours, réalisation totale prévue pour début 2023.

    En savoir plus
  • Une Maison du vélo mobile en 2021

    En 2021, une Maison du vélo itinérante circulera dans toute la métropole. 3 pôles services seront également ouverts à la Poterie, Saint-Jacques-Gaîté et Cesson-ViaSilva.

    En savoir plus
  • Déployer un réseau express vélo dans la Rennes Métropole et des pistes sécurisées dans les communes
  • Soutenir l’aménagement de plateformes logistiques pour la livraison à vélo

    Prévu dans la Charte pour une logistique urbaine durable adoptée en conseil municipal.

    En savoir plus
  • Augmenter la fréquence de la ligne A du métro

    Concertation en cours. Prévu pour l’horizon 2028.

    En savoir plus
  • Baisses régulières et progressives du tarif jeune pour les transports en commun

    Depuis le 1er décembre 2020, les transports en commun sont gratuits pour les moins de 12 ans. Les tarifs des abonnements mensuels ont été diminués de 25 % pour les moins de 26 ans.

    En savoir plus
  • Gratuité des transports en commun pour les jeunes
  • Créer 5 lignes de tramway sur roues connectées au métro

    Un travail a été engagé avec les communes de la Métropole pour définir les tracés de ces lignes. Premiers tronçons prévus pour 2025, fin des travaux prévue pour 2029.

  • Développement d’un Trains Express Métropolitains

    Un travail a été engagé avec les communes de la Métropole et la Région Bretagne pour travailler à l’amélioration des transports ferroviaires.

  • Étude de l’accès gratuit universel aux transports en commun

    Prévue à mi-mandat

  • Expérimentation du péage positif pour le covoiturage

    Rémunération de conducteurs pour assurer un service de covoiturage dans le cadre de l’expérimentation de la ligne Start’.

    En savoir plus
  • Faire circuler des navettes électriques dans le centre-Ville de Rennes piétonnier

    Étude en cours, mise en œuvre prévue pour 2022

  • Tester les arrêts à la demande sur les lignes de bus

    Depuis janvier 2021, les bus de certaines lignes du réseau Star expérimentent l’arrêt à la demande (c’est-à-dire en dehors des arrêts ordinaires de chaque ligne) après minuit.

    En savoir plus

Autant d’engagements concrétisés pour une Ville et une Métropole plus cyclables et plus respirables

Justice sociale et égalité des droits : pour un monde plus solidaire

Nous le disons depuis toujours, sans égalité et sans justice sociale, il n’y a pas de transformation écologique de la société possible. À la Ville comme à la Métropole, à travers différentes délégations, nous agissons au quotidien pour traduire nos paroles en actes. Dès 2022, avec la tenue d’États généraux de l’accessibilité d’une part, de l’égalité et de la lutte contre les discriminations d’autre part, nous allons faire le bilan de nos politiques locales dans un premier temps puis concerter, échanger, dialoguer pour permettre de construire collectivement les politiques locales de demain.

Parmi les chantiers lancés depuis le début du mandat, il y a aussi celui de l’expérimentation d’un Revenu Minimum Garanti (RMG), mais aussi d’un Territoire Zero Chomeur Longue Durée (TZCLD) au Blosne. Notre ville est inventive pour lutter contre la grande précarité et créer de nouvelles solidarités. Pour le RMG, nous avons réuni autour d’une même table les acteurs et actrices institutionnel·le·s et associatifs de la solidarité et nous avons créé un conseil scientifique qui va travailler sur les modalités de cette expérimentation.

Concernant le logement, dans une période où beaucoup de métropoles françaises, notamment dirigées par des écologistes, vont appliquer l’encadrement des loyers sur leurs territoires, il nous semble impensable que notre métropole ne suive pas. Dans le processus de révision du Plan Local de l’Habitat, nous voulons qu’une première étude soit lancée. De même, au niveau de la ville de Rennes, nous travaillons à un encadrement des locations « Airbnb » et courte-durée. Notre objectif est simple : Réguler pour permettre à chacun·e de se loger, dignement, confortablement et sans prix exorbitant.

Solidarité, égalité et politique de la Ville

Priscilla Zamord

Vice-présidente – Solidarités, Égalité et Politique de la Ville

Portrait et feuille de route
Priscilla Zamord
  • Adhésion de Rennes Métropole à la Charte de l’Association nationale des villes et territoires accueillants

    C’est un objectif de Rennes Métropole

  • Lancement de la seconde version du Plan Emploi Quartiers

    Nous travaillons notamment à un nouveau Plan emploi quartier renforcé pour cette fin d’année. Son pilotage va passer à l’échelle métropolitaine avec davantage de moyens car notre territoire est labellisé Cité de l’emploi.

  • Création d’un observatoire métropolitain des discriminations

    Un travail a été engagé à la Métropole pour mesurer les discriminations sur notre territoire. Une première enquête a été réalisée dès 2019 auprès de 2315 personnes sur le ressenti discriminatoire.

  • Création d’un réseau des « partenaires égalité »

    À horizon 2023, nous allons avec toutes les communes volontaires de la Métropole, créer un réseau de « partenaires égalité ». Nous commençons à identifier les acteurs et actrices de notre territoire qui agissent face aux situations de discriminations.

  • Critérisation sociale, environnementale et anti-discriminations des subventions publiques

    Une politique de conditionnalité des aides publiques en fonction de critères écologiques ou d’égalité a été engagée à la fois à la Métropole et à la Ville de Rennes.

  • Des formations à la prévention des violences faites aux femmes

    Rennes Métropole finance de formations préventives pour les professionnel·le·s.

  • Des stages-riposte pour les femmes

    Rennes Métropole finance des stages-riposte pour les femmes.

  • Mise en œuvre du label diversité dans les recrutements publics

    Nous travaillons à la mise en œuvre d’une politique de diversité dans les recrutements dans tous les services de la Ville et de la Métropole. Nous nous appuierons pour cela sur le label « Diversité » de l’AFNOR.

  • Organisation d’États généraux de l’égalité et de la lutte contre les discriminations

    Les États généraux de l’égalité et de la lutte contre les discriminations auront lieu au printemps 2022. Il s’agit une mesure de notre programme qui sera portée par la Ville de Rennes.

  • Travailler à un lieu d’accueil permanent pour les femmes victimes de violence

    Nous travaillons activement sur plusieurs scénarios, après avoir exploré d’autres exemples très inspirants comme Citad’elles à Nantes, un lieu d’accueil, d’écoute, de soutien et d’information pour les femmes victimes de violences et leurs enfants.

Précarité et droit au logement

Mathieu Jeanvrain

Conseiller municipal délégué au Logement

Portrait et feuille de route
Mathieu Jeanvrain
  • Construction de 120 habitats participatifs par an à l’échelle de la Rennes Métropole

    Un schéma directeur a été écrit. Nous travaillons sur le parcours de l’usager et à la création d’un guichet unique. Le Conseil Municipal a validé la création de la ZAC Bois Perrin en février 2021.

  • Créer et entériner un schéma directeur de l’habitat participatif

    En cours d’écriture en concertation avec les associations.

  • Créer un guichet unique de l’habitat participatif
  • Expérimentation du plafonnement des loyers
  • Favoriser l’équilibre des attributions de logements à l’échelle intercommunale et communale
  • Lancement du logement d’abord
  • Mise en place d’un garantie locative pour les jeunes métropolitains

    Actée dans le budget primitif 2021 de Rennes Métropole

    En savoir plus

Handicap et inclusion

Jean-François Monnier

Adjoint délégué au Handicap

Portrait et feuille de route
Jean-François Monnier
  • Adaptation de notre communication institutionnelle aux différents types de handicap

    Un travail a été engagé pour que les communications de la ville soient adaptées en FALC (Française facile à lire et à comprendre)

  • Amélioration de l’accessibilité des services municipaux par la formation de tous les agents
  • Créer un Conseil local du handicap
  • Organisation d’États généraux de l’accessibilité
  • Ouvrir une Maison du Handicap
  • Une signalétique pour la mobilité des personnes en situation de handicap
  • Vœu pour la déconjugalisation de l’Allocation aux Adultes Handicapés

    Un vœu a été adopté en conseil municipal pour demander au gouvernement d’écouter enfin les revendications des personnes en situation de handicap, du monde associatif et de la société en soutenant la déconjugalisation de l’AAH sans restrictions lors des prochains débats parlementaires sur le sujet.

  • Mise en place d’un réseau d’élu·e·s au handicap national
  • Semaine locale du handicap (décembre)

Insertion et emploi

Cécile Papillion

Adjointe déléguée à l’Insertion et à l’emploi

Portrait et feuille de route
Cécile Papillion
  • Expérimenter le dispositif Territoire Zéro chômeur de longue durée

    Travail engagé sur le cahier des charges

  • Soutien à l’Insertion par l’activité économique par la commande publique
  • Soutien aux coopératives de quartier et aux conciergeries de quartier
  • Contribuer à la réalisation du nouvel ESC de Maurepas

    En cours de construction

  • Distribution de kits d’hygiène intime gratuits dans les espaces sociaux communs

    Dispositif en cours de construction, prévu pour l’horizon 2024

  • Rénover l’ESC de Villejean

    Travaux en cours jusqu’à l’automne 2021.

  • Pérénisation des espaces ressources emploi
  • La Ville de Rennes mènera une étude pour expérimenter le Revenu minimum garanti en lien avec le Département

    Un chef de projet a été recruté. Nous avons travaillé sur une méthodologie collective et lancé les premiers temps de travail. Nous avons réuni autour d’une même table les acteurs institutionnels et associatifs de la solidarité et nous avons créé un conseil scientifique qui va travailler sur les modalités de cette expérimentation.

  • Lutter contre la fracture numérique

Plan local pour l’insertion et l’emploi

Plan local pour l'insertion et l'emploi

Dans le cadre du Plan local pour l’insertion et l’emploi (PLIE) nous accompagnons les entreprises d’insertion du territoire pour leur permettre de se développer économiquement et d’accompagner des personnes dans leur parcours de retour à l’emploi.

Du fait du retard dans la mise en œuvre de la nouvelle programmation européenne, prévue initialement au 1er janvier 2021, des crédits complémentaires du FSE (Fonds social européen) ont été attribués au PLIE (Plan local pour l’insertion et l’emploi) de Rennes Métropole. Cela permet d’éviter toute rupture dans les parcours d’insertion des participants du PLIE et des Structures d’Insertion par l’Activité Économique (SIAE) et de continuer à fonctionner durant cette période de transition entre les deux programmes.

En savoir plus
Philippe Salmon

vice-président à l’insertion et la formation à Rennes Métropole

Portrait et feuille de route
Philippe Salmon

Podcast : interview de Priscilla Zamord

Podcast : interview de Priscilla Zamord

On fait le point avec Priscilla Zamord sur sa feuille de route Solidarités, Égalité et Politique de la Ville à Rennes Métropole. Écoutez ce premier épisode de notre podcast qui décrypte l’action des élu·e·s écologistes et citoyen·ne·s. 28 élu·e·s qui agissent au quotidien pour une Ville et une Métropole plus vertes, démocratiques et solidaires.

À venir…

Ville éducatrice et à taille d’enfants

Parce que les changements climatiques vont générer de plus en plus de périodes caniculaires, nous avons choisi d’adapter et de végétaliser les cours d’école en développant des espaces de verdure pour permettre plus de fraîcheur. Il s’agit aussi d’améliorer le confort et le cadre de vie des enfants et de faire le lien avec le plan d’éducation à la nature en favorisant le contact avec le vivant et la biodiversité dans les écoles. Réaménager les cours d’école, c’est aussi repenser les rapports entre filles et garçons et œuvrer pour plus d’égalité. Cinq cours d’école ont été transformées depuis 2020, notamment l’Ille, Champion de Cicé et Torigné. L’objectif du mandat est de poursuivre cette rénovation au rythme de 3 à 4 cours d’école chaque année.

Nous avons mis en place une démarche pour aménager la ville avec et pour les enfants en la rendant accueillante et ludique. La rénovation des aires de jeux, en les rendant plus inclusives ou le projet de « la rue aux écoles », sécurisant les abords des écoles en les piétonnisant, sont des projets qui prennent en compte le point de vue des enfants sur la ville. Un terrain d’aventure qui laisse la place à l’imagination des enfants a été aménagé par l’association L’Allumette, que nous avons accompagnée, dans le parc Marc Sangnier (quartier du Blosne). Une aire de jeux inclusive où les enfants valides et porteurs de handicaps peuvent jouer ensemble va voir le jour dans les prochains mois près de l’école Trégain dans le quartier de Maurepas. La réflexion sur une deuxième aire de jeux a été lancée. Il s’agit de la future aire de jeux du Jardin slovène sur le quartier du Blosne.

Ville éducatrice

Gaëlle Rougier

Adjointe déléguée à l’Éducation

Portrait et feuille de route
Gaëlle Rougier
  • Aménager les cours d’école en îlots de fraîcheur. Mieux partager les cours d’école entre les filles et les garçons

    Un programme de rénovation des cours d’école est lancé par la Ville. Cinq cours d’école ont été transformées depuis le début du mandat. La cour de l’école Ille est un exemple en la matière. La rénovation des cours d’école Marie Pape-Carpantier et Clémenceau sont en cours. Nous allons mettre en place un référentiel des cours d’école.

    En savoir plus
  • Plan d’éducation à la nature pour écoles et centres de loisirs

    Projet pédagogique autour de la future école Simone Veil orienté éducation à la nature et associations de quartier. Augmentation de l’offre d’éducation à la nature à destination des écoles à l’éco-centre de la Taupinais. Développement prévu d’Aires terrestre éducatives (ATE).

  • Mieux accueillir tous les enfants, quelles que soient leurs spécificités

    Une centaine d’animateurs et animatrices référent·e·s accompagnent les enfants à besoins spécifiques sur le temps du déjeuner ou sur les temps périscolaires. La Ville a initié une démarche pour mieux recenser les besoins des enfants, les accueillir dans un cadre plus stable et accompagner les parents.

  • Des goûters gratuits et bio dans les écoles

    Depuis la rentrée 2021, tous les enfants restant à l’étude ou participant à un atelier auront un goûter servi avant l’activité. Cela concernera environ 2 400 enfants en moyenne pour un budget annuel de 90 000 euros.

    En savoir plus
  • Ouvrir de nouvelles écoles et rénover les existantes

    Nouvelle école maternelle Pasteur inaugurée en 2021. 82 millions d’euros seront investis par la Ville de Rennes dans les écoles jusqu’en 2027. Travaux d’entretien et de rénovation. Construction de 3 nouvelles écoles d’ici 2024 : Simone Veil à la Courrouze, Toni Morrison à Maurepas (Europe-Rochester), Baud-Chardonnet.

    En savoir plus
  • Un départ en vacances pour les enfants qui en sont privés

    Les centres de loisirs rennais ont proposé 1135 places pour l’été 2021, avec la volonté d’accueillir les enfants dans leur diversité 74 enfants bénéficient cet été d’un encadrement spécifique, un chiffre en légère augmentation depuis l’an dernier.

  • Un grand plan d’éducation au numérique avec l’Edulab et les FabLabs

    En mars 2021, un Édulab s’est installé à l’hôtel Pasteur. Travail engagé avec une quarantaine d’associations, notamment des FabLab.

    En savoir plus
  • Ouverture de 4 nouvelles filières bilingues breton sur le mandat

    La première sera ouverte à la rentrée 2022 dans la nouvelle école Simone Veil. La priorité est mise sur les quartiers prioritaires de la Politique de la Ville.

  • Élargissement du budget participatif aux écolier·e·s

    Un vote coup de cœur des enfants a été organisé dans une douzaine d’écoles. Le nom de l’école Toni Morrison est issu d’un vote des écolier·e·s. Ces actions préfigurent le budget participatif des écolier·e·s qui sera expérimenté dès 2022.

  • Mieux prendre en compte la parole des enfants et de leurs parents

    Consultation des parents d’élèves, acteurs associatifs, enfants autour des périmètres scolaires Cela a été expérimenté en 2021 pour la future école Simone Veil de la Courrouze.

Faire la ville avec les enfants et pour les enfants

Ville à taille d'enfant

Construire une « ville à taille d’enfant » c’est l’ambition que nous portons depuis un an maintenant. Pour cela, nous travaillons à une ville accueillante et ludique, avec des lieux permettant de passer un moment convivial avec sa famille, ses amis et les autres enfants et parents du quartier.

En savoir plus
Lucile Koch

Conseillère municipale déléguée à la Ville à taille d’enfant

Portrait et feuille de route
Lucile Koch

Plan local d’éducation artistique et culturelle (PLEAC)

Éducation artistique et culturelle

Dans le cadre du nouveau Plan local d’éducation artistique et culturelle (PLEAC) 2021-2026, nous avons fait évoluer l’offre pour les maternelles afin qu’elle soit plus qualitative. Un travail a également été réalisé pour étendre ce dispositif au délà du temps scolaire. La Ville a candidaté au label 100% EAC (Éducation artistique et culturelle)

En savoir plus
Catherine Phalippou

Conseillère municipale déléguée à l’Éducation artistique et à la médiation culturelle

Portrait et feuille de route
Catherine Phalippou

Finances publiques, un levier de transformation écologique

Nous avons maintenu un haut niveau d’investissement pour préparer la ville de demain malgré le contexte de crise sanitaire et les dépenses imprévues de 1,25 M€. Les travaux d’économie d’énergie sur les bâtiments municipaux ont par exemple été priorisés et représentent 4 M€ en 2021.

Un fonds de solidarité associatif d’un montant de 0,58 M€ a été mis en place pour pallier les effets collatéraux de la crise sanitaire permettant aux associations fragilisées de bénéficier d’un soutien financier. Les aides sociales aux plus fragiles ont été renforcées avec le soutien supplémentaire au CCAS à hauteur d’1 M€.

Enfin, pour mieux évaluer et faire évoluer nos politiques publiques, nous avons engagé la mise en place d’indicateurs liés au climat et au genre dans l’élaboration du budget.

Finances et administration générale

Nadège Noisette

Adjointe déléguée aux Finances et à l’administration générale

Portrait et feuille de route
Nadège Noisette
  • Mettre notre politique d’achat au service de la transformation écologique du territoire

    Une cartographie est en cours d’élaboration à la Ville et la Métropole afin de mieux analyser nos achats. Un outil est mis à disposition des services pour orienter nos achats à travers un certain nombre de critères sociaux ou environnementaux. (Ex : approvisionnement des cantines) Le Schéma de Promotion des Achats Responsables a été renforcé.

  • La co-construction d’un budget transparent, écologique et social

    Nous tendons vers à la co-construction bu budget municipal avec l’ensemble des élu·e·s et services, ainsi que vers plus plus de pédagogique avec les citoyens pour rendre davantage lisible le budget de la Ville et de la Métropole.

  • Introduction d’indicateurs carbones et genres dans le budget

    Application des indicateurs genre et carbone dans la construction du budget municipal 2022. Critère carbone utilisé dans le Plan pluriannuel d’investissement (PPI) et dans le Schéma directeur des bâtiments publics.

  • Tendre à une gestion durable de la dette

    Renforcement des critères RSE sur le choix des partenaires bancaires pour notamment une sortie des énergies fossiles et des paradis fiscaux.

  • Co-construction d’une stratégie immobilière transparente, agile et éco-responsable

    Co-construction et co-pilotage d’un fond de solidarité associatif, suite à la crise sanitaire. Mise en place d’une démarche de concertation sur l’attribution des locaux associatifs.

  • Pas d’augmentation d’impôts des ménages pour les trois ans à venir.

    Nous ne pouvons pas nous engager au-delà de 2023 car un changement de gouvernement pourrait alors provoquer des changements dans la dotation de l’État aux collectivités ou dans la fiscalité locale. Au-delà de 2023, dans le cas où nous serions contraints à des augmentations d’impôts, nous les ferons peser en priorité sur les entreprises.

COVID-19

COVID-19

La crise sanitaire a percuté le début du mandat avec la mobilisation des élu·e·s sur la gestion de la situation quotidienne avec l’adaptation des services publics et l’accompagnement des personnes les plus fragilisées pendant cette période, en particulier à travers les aides apportées par le CCAS.

La priorité a été donnée à la solidarité à travers les aides aux loyers pour les particuliers, le soutien aux associations assurant la distribution d’aide alimentaire. L’organisation logistique de la vaccination, le soutien aux acteurs et actrices économiques, associatifs et culturels locaux ont été au cœur de notre action.

En savoir plus

Défi écologie

Défi écologie

Notre collectivité doit être exemplaire en matière de transition écologique. La pierre angulaire de cette ambition est le défi écologie, un projet qui a été construit par les services en lien avec les ambitions politiques du mandat.

Le défi écologie mobilise les agent·e·s de la Ville de Rennes et de Rennes Métropole autour de la transition écologique à travers 3 thématiques : le changement climatique, la préservation de la biodiversité et de la santé, ainsi qu’une meilleure gestion de nos ressources naturelles.
Un appel à projet interne a permis de faire émerger des propositions innovantes hors des circuits hiérarchiques habituels. Parmi les 70 projets déposés une trentaine ont été sélectionnés et soumis au vote de l’ensemble des agent·e·s.
10 projets ont ainsi été retenus parmi lesquels on peut citer la mise en place d’un réseau de volontaire pour réparer des vélos, la récupération et le réemploi du mobilier urbain de la Ville de Rennes, le développement d’AMAP et de paniers bio sur différents sites de la Ville de Rennes, la création d’une haie fruitière sur un site de la Ville, ou encore des campagnes de nettoyage de boîtes emails.

En savoir plus
Philippe Boudes

Conseiller municipal délégué à la Prospective et à la transformation écologique

Portrait et feuille de route
Philippe Boudes

Soutenir la culture et le vivre ensemble

Ce début de mandat marqué par la crise sanitaire est difficile pour les actrices et les acteurs de la culture. C’est pourquoi la ville a décidé dès la fin 2020 d’apporter un soutien exceptionnel de 160 000 euros à 23 structures rennaises qui étaient fragilisées.

Les initiatives locales, grandes comme petites, sont nombreuses. De la réhabilitation de l’ancien Arvor aux cafés-concert, notre détermination est intacte pour faire vivre les cultures à Rennes.

Notre soutien s’accompagne aussi d’une volonté de faire progresser l’égalité et l’éco-responsabilité au sein des structures et des évènements que la Ville soutient.

Dans la lignée de notre accord de majorité, nous travaillons aussi au quotidien pour faire progresser l’usage et la place des langues de Bretagne avec par exemple un travail poussé pour atteindre le niveau 2 de la charte Ya d’ar brezhoneg le plus rapidement possible.

Politiques culturelles

Benoît Careil

Adjoint délégué à la Culture

Portrait et feuille de route
Benoît Careil
  • Acquérir la prison Jacques-Cartier pour en faire un lieu culturel et populaire
  • Attribuer une bourse au moment de la première création artistique

    Ce dispositif, d’abord destiné aux artistes plasticiens, a été élargi au spectacle vivant et aux arts visuels et est amené à se poursuivre. L’enveloppe a été doublée en 2021, dans un contexte de crise sanitaire.

    En savoir plus
  • Conforter la salle de la Cité dans sa vocation culturelle

    La nouvelle salle de la Cité a été inaugurée. La crise sanitaire en a limité les usages dans un premier temps, mais elle a pu servir pour des résidences artistiques ou des répétitions, tournages, séances photos, etc. Ce lieu facile d’accès est gratuitement mis à disposition des équipes artistiques.

    En savoir plus
  • Conforter un lieu dédié arts de la rue et du cirque
  • Création d’un lieu dédié à l’image animée dans l’ancien cinéma Arvor

    Nous dialoguons avec un collectif qui s’est monté en association pour faire une Maison du cinéma. Celui-ci regroupe des associations d’images animées. Deux années sont prévues pour des travaux de réhabilitation du bâtiment.

  • Des parcours culturels l’été

    Ces parcours font parti du dispositif « Un été à Rennes » (ete.rennes.fr) qui a été amplifié à l’été 2020 dans le contexte de crise sanitaire. Cette initiative a été reconduite pour l’été 2021 en parrallèle d’Exporama. L’occasion pour tou·te·s les Rennais·es de partiquer loisirs et activités culturelles.

    En savoir plus
  • Gratuité de l’abonnement aux bibliothèques et des musées

    Mis en œuvre dès le début du mandat. La bibliothèque des Champs Libres, les 11 bibliothèques de quartier de Rennes ainsi que les expositions permanentes des musées sont concernées.

    En savoir plus
  • Multiplier les lieux de culture dans les quartiers

    Ouverture du Musée des Beaux-Arts de Maurepas prévue pour 2022. Ouverture du nouvel Antipode à la Courrouze. Création du Pôle jeunes publics à Maurepas, initié en fin de mandat dernier et consolidé sur ce mandat.

  • Ouvrir un lieu dédié à la photographie
  • Plan d’accompagnement pour les cafés-concerts

    Retardé par le contexte sanitaire. Renforcement des aides à l’emploi pour les cafés-concert.

  • Réhabilitation du Théâtre du Vieux Saint-Étienne
  • Renforcement des moyens du Pôle associatif de la Marbaudais
  • Rénover et agrandir le Musée des Beaux-arts

    Construction de nouvelles réserves en dehors du site du centre-ville prévue d’ici la fin du mandat.

  • Transformer l’ancien réservoir des Gallets
  • Un grand rendez-vous culturel estival autour de l’art contemporain

    Effectif depuis l’été dernier avec Exporama : mobilisation de l’ensemble des acteurs associatif qui œuvrent à la promotion de l’art contemporain dans des petits lieux associatifs. Chaque année l’exposition de l’Organgerie au Thabor expose les jeunes créateurs et créatrices rennais·es qui sont entrés au fond communal d’art contemporain durant l’année écoulée.

    En savoir plus
  • Instaurer des « Cartes blanches » pour les jeunes

Politiques linguistiques et langues de Bretagne

Montserrat Casacuberta-Palmada

Conseillère déléguée aux Politiques linguistiques et langues de Bretagne

Portrait et feuille de route
Montserrat Casacuberta-Palmada
  • Mise en place d’un plan de politique linguistique pour le Breton, le Gallo et les langues des Rennais·e·s

    Sortie prévue fin 2022

  • Ouverture de 4 nouvelles filières bilingues breton sur le mandat

    La première sera ouverte à la rentrée 2022 dans la nouvelle école Simone Veil. La priorité est mise sur les quartiers prioritaires de la Politique de la Ville.

  • Engagement de la Ville de Rennes pour le niveau 2 de la charte Ya d’ar Brezhoneg

    Le niveau 2 devrait être obtenu en fin d’année 2021.

  • Engagement de Rennes Métropole pour le niveau 1 de la charte Ya d’ar Brezhoneg

    Nous avons engagé un travail en vue d’une labellisation.

  • Développer le plurilinguisme

    Un état des lieux des dispositifs municipaux et métropolitains autour du plurilinguisme a été engagé en début de mandat. Le dialogue continue avec les associations afin de construire un plan d’action pour les politiques linguistiques.

  • Renfort de la formation linguistique des agents de la Ville

    Formation des agents les plus concernés en priorité (ex : ADSEM, cantines) en leur permettant de s’engager dans des formations longues.

  • Appui à l’ouverture d’une seconde crèche associative immersive

    Si un projet collectif émerge durant le mandat, nous serions prêt à le soutenir.

  • Soutenir les associations pour la formation linguistique au Gallo

    Nous avons soutenu financièrement la sortie de la première méthode linguistique de Gallo. Nous allons continuer à soutenir des associations afin que le Gallo puisse continuer à se développer.

Les élu·e·s métropolitain·e·s non-rennais·es

  • Philippe Salmon

    15ème vice-président – Insertion et formation
    – Maire de Bruz (18 266 hab.)
  • Morvan Le Gentil

    Conseiller métropolitain – Co-président du groupe
    – Conseiller municipal à Betton (11 735 hab.)
  • Morgane Madiot

    Conseillère métropolitaine
    – Maire de Saint-Armel (2 131 hab.)
  • Marion Chevalier

    Conseillère métropolitaine
    – Adjointe au Maire de Bruz – Relations humaines (18 266 hab.)
  • Michel Caillard

    Conseiller métropolitain
    – Conseiller municipal à Chantepie (10 435 hab.)
  • Valériane Pronier

    Conseillère métropolitaine
    – Conseillère municipale de Noyal-Châtillon-sur-Seiche (6 911 hab.)
  • Aurélie Quemener

    Conseillère métropolitaine
    – Conseillère municipale de Vezin-le-Coquet (5 401 hab.)

Crédits photo : Ville et Métropole de Rennes, association L’Allumette, Unsplash.com