Guide politique de suivi (GPS)

Un outil qui permet de suivre point par point l’avancée de notre travail par rapport à nos engagements.

Pour une Ville et une Métropole vertes, démocratiques et solidaires

Chaque année voit désormais les records de chaleur de l’année précédente être battus à plate couture. Avec des pics au-dessus des 40 °C en Bretagne, plus personne ne peut ignorer ou nier la réalité du changement climatique. Le territoire de Rennes Métropole a déjà gagné 1,3 °C par rapport au 19e siècle. Ce changement est rapide, brutal et touche d’abord les plus pauvres d’entre nous.

Pour les écologistes, l’enjeu n’est plus de rappeler que nous avons eu raison avant les autres. Notre responsabilité aujourd’hui est d’agir concrètement pour atténuer les effets du changement climatique. Elle est aussi d’adapter nos territoires aux dérèglements déjà en œuvre et que nous ne pouvons malheureusement plus empêcher. Elle est enfin de mener de front les réponses à l’urgence climatique et à l’urgence sociale. Sans plein emploi, sans égalité, sans justice sociale, sans services publics forts, il ne peut y avoir de transformation écologique.

À Rennes Métropole et dans l’ensemble des communes où nous sommes présents (Rennes, Bruz, Chantepie, Vezin-le-Coquet, Noyal-Châtillon-sur-Seiche, Betton, Saint‑Armel), les élu·e·s écologistes mènent ces combats. Et comme chaque année, nous rendons compte de nos actions auprès de vous. Nous sommes ainsi heureux de pouvoir vous présenter, à travers ce document, quelques-unes des actions que nous avons pu engager sur l’année écoulée.

Matthieu Theurier, Valérie Faucheux et Morvan Le Gentil, co-président·e·s des groupes écologistes et citoyens à Rennes et Rennes Métropole

Qui sont les 28 élu·e·s écologistes et citoyens ?

21 élu·e·s à la Ville de Rennes
21 élu·e·s à la Ville de Rennes
Voir le trombinoscope
25 élu·e·s à Rennes Métropole
25 élu·e·s à Rennes Métropole
Voir le trombinoscope

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

2 ans de mandat : où en sommes-nous ?

Le 9 juillet dernier, nous étions avec des militant·e·s*, qui nous ont soutenu pendant les municipales, pour un temps de bilan de l’action des élu·e·s de notre groupe écologiste et citoyen après cette 2e année de mandat. *de Confluences, Europe Écologie-Les Verts, Union Démocratique Bretonne, Nouvelle Donne et Génération·s

Quelques actions phares de l’année écoulée

Vie des quartiers et participation citoyenne

À l’échelle de la Ville et de la Métropole, nous avons engagé une démarche de renouvellement des outils et des méthodes qui nous permettent de faire vivre la démocratie locale et la participation citoyenne. En 2022, nous avons initié une démarche pour contribuer à la démocratisation de l’institution de Rennes Métropole et avons mis en place une initiative inédite avec le tirage au sort de citoyen·ne·s afin de faire des propositions et de construire la future Charte de la participation métropolitaine. Elle définira les outils mis à disposition des habitant·e·s pour prendre leur part aux décisions prises par la Métropole. Sont évoqués des budgets participatifs thématiques, l’usage de jurys citoyens, des pratiques renouvelées. Il s’agit ainsi de donner du pouvoir d’agir aux habitant·e·s et de véritablement considérer leurs points de vue.

Nous avons contribué à initier le réseau national des budgets participatifs dans lequel la Ville de Rennes est motrice. Il sera lancé fin 2022. Nous sommes mobilisés pour la tenue à Rennes des Rencontres européennes de la participation en octobre 2022.

L’appropriation de l’espace public par les habitant·e·s est au centre des politiques publiques menées dans les quartiers populaires et des engagements réciproques entre la Ville et les associations.

Des permanences de police décentralisées ont été mises en place dans les quartiers, en lien avec les services d’accès au droit de la Ville, pour faciliter l’échange avec les habitant·e·s.

Démocratie locale et participation citoyenne

Xavier Desmots

Adjoint délégué à la Démocratie locale et à la participation citoyenne

Portrait et feuille de route
Xavier Desmots
  • Élargissement du budget participatif

    Le fonctionnement du prochain budget participatif, qui débutera en octobre 2022, tiendra compte de l’évaluation de la dernière saison. Nous inciterons les participant·e·s à ce que les projets soient plus collectifs, débattus et aboutis.

    Pour cette 6e saison, 300 000 € du budget participatif seront fléché sur l’expérimentation d’un budget participatif des enfants à Bréquigny. L’ensemble des structures du quartier seront impliquées pour accompagner les enfants qui vont proposer des projets, au-delà de leur école, à l’échelle du quartier.

    En savoir plus
  • Expérimentation de jurys citoyens

    Un jury citoyen a été constitué en 2021 dans le cadre de la concertation sur le l’avenir du parking Vilaine. La trentaine d’habitant·e·s, tiré·e·s au sort et représentatifs des habitant·e·s de la métropole, se sont prononcé·e·s pour la suppression de la dalle du parking pour découvrir la Vilaine.

    En savoir plus
  • Révision de la charte de la démocratie locale

    Grâce aux propositions des Rennais·es, la Charte de la démocratie locale a été renouvelée et votée au Conseil municipal d’octobre 2021. Nous allons désormais mettre en œuvre les évolutions qui y sont inscrites. (formation, communication, droit de suite, révision des instances, etc.)

    En savoir plus
  • Une charte construction-citoyenneté pour les projets d’immeuble

    Depuis juillet 2021 : 12 engagements à respecter pour les professionnels et la Ville dans le cas d’un projet de construction isolé, à partir de 10 logements. Cette charte s’articule avec la Charte de l’arbre.

    Depuis novembre 2021, les forums urbains ont permis l’échange et le dialogue avec les citoyen·ne·s autour des projets immobiliers de leur quartier.

    En savoir plus
  • Ouvrir une Maison de la Fabrique citoyenne

    Ouverture prévue pour la fin du mandat

  • Rendre systématiques les comités d’usager·e·s

    Exemples de comités mis en place depuis le début du mandat : Comité de gestion Prévalaye, Comité citoyen funéraire, Conseil des mobilités de Rennes Métropole. Nous avons intégré 2 habitant·e·s tiré·e·s au sort dans le « Conseil des mobilités », qui permet un dialogue entre Rennes Métropole, les usager·e·s/habitant·e·s et les employeurs.

    En savoir plus
  • Renforcer la transparence et la confiance dans l’action publique

    Un code et une commission de déontologie ont été mis en place au début du mandat.

    Nous menons un travail de refonte du site web de la Fabrique citoyenne avec notamment une nouvelle page dédiée pour chaque quartier.

    Les conseils de quartier se sont renouvelés avec des modalités plus souples. Ils participent au renforcement de la démocratie de proximité.

    Le travail réalisé par les élu·e·s de quartier, mais aussi par l’ensemble des élu·e·s sur le terrain, participe à renforcer la transparence et la confiance dans l’action publique.

    En savoir plus
  • Mise en œuvre d’un référendum local ou de votations

    L’organisation par la Ville de votations citoyennes a été acté par la nouvelle Charte de la démocratie locale qui a été adoptée en Conseil municipal. Compte-tenu des contraintes juridiques de l’organisation d’un référendum local, nous nous orientons vers d’autres formes de participation citoyenne.

    En savoir plus

Sécurité, médiation et prévention de la délinquance

Annick Béchet

Conseillère municipale déléguée à la Médiation et à la prévention de la délinquance

Portrait et feuille de route
Annick Béchet
  • Organiser une concertation sur la sécurité et la tranquillité publique

    Une concertation a été menée pour construire avec les Rennais·es la nouvelle Stratégie Territoriale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (STSPD) pour la période 2021-2026, adoptée depuis en Conseil municipal. Un Livre Blanc qui synthétise les contributions et les attentes exprimées par les Rennais·es a été publié. En savoir plus

  • Développement de la présence humaine et bienveillante sur l’espace public et dans les écoles

    Soutien et développement d’actions avec les différents médiateurs et médiatrices : médiation de jour, médiation de nuit, médiation à l’école, médiation de voisinage, etc. Renfort sur l’espace public de 5 binômes (5 médiateurs et 5 éducateurs) après négociation forte avec l’État.

    En savoir plus
  • Développement du travail d’intérêt général (TIG) dans la collectivité

    La Ville de Rennes participe au développement de solutions alternatives à l’incarcération des auteurs de délits. Développement de l’accueil des TIG (travail d’intérêt général) et TNR (travail non rémunéré) dans les services de la Ville de Rennes.

  • Meilleure détection et accompagnement des victimes de violences et d’exploitation sexuelle

    Implantation de l’association « L’Amicale du Nid » à Rennes et en Ille-et-Vilaine avec : création de 2 permanences hebdomadaires dans la ville destinées aux personnes en situation de prostitution ; mise en place d’une veille sur les sites internet et réseaux sociaux ; mise en place de parcours de sortie de prostitution ; formation des travailleurs sociaux pour détecter et accompagner les personnes en situation de prostitution ; travail en lien avec un réseau de partenaires complet pour détecter les mineur·e·s exposé·e·s à la prostitution.

    Travail complémentaire (en cours) avec l’association Les Petrolettes : accompagnement des personnes en situation de prostitution, accès aux droits, organisation de groupes de parole, soins, soutien psychologique, etc.

  • Soutenir la parentalité et renforcer les actions éducatives et de prévention auprès des jeunes exposé·e·s à la délinquance

    – Présentation des métiers de la fonction publique dans les écoles par des intervenant·e·s des services de la Ville de Rennes.
    – Facilitation d’accès à des stages dans les services de la Ville pour les collégiens.
    – Mise en place d’intervention dans les écoles pour sensibiliser les jeunes à la réalité du monde carcéral.
    – Renfort de la lutte contre le harcèlement scolaire avec la création de nouvelles permanences d’accueil pour les enfants et les parents avec l’association UDAF 35.
    – Organisation de groupes de parole thématiques avec les parents d’enfants exposés à la délinquance pour trouver ensemble des solutions. (Expérimentation en 2021 d’un groupe de parole de parents d’enfants de 8 à 13 ans à la MJC de Suède)

  • Développer et faciliter l’accès au droit et l’aide aux victimes

    Développement d’actions et d’évènements chaque année (Place des droits) Réactualisation des ressources mises à disposition (Guide de l’accès au droit et d’aide aux victimes) En savoir plus

L’écologie transforme nos quartiers

Quatre élu·e·s écologistes sont en charge d’un quartier de la Ville de Rennes*. Avec les habitant·e·s, ils mettent en œuvre au quotidien l’écologie pour transformer notre ville et répondre aux besoins quotidiens des habitant·e·s.
*À Maurepas / Bellangerais, Cleunay / Arsenal-Redon / La Courrouze, Bréquigny et Jeanne d’Arc / Longs Champs / Beaulieu
En savoir plus

Cécile Papillion

Adjointe déléguée à l’Insertion et à l’emploi et au Quartier Jeanne d’Arc, Longs-Champs, Beaulieu

Xavier Desmots

Adjoint délégué à la Démocratie locale et à la participation citoyenne et au Quartier Bréquigny

Marion Deniaud

Adjointe déléguée au Quartier Maurepas – Gayeulles – St Laurent

Cégolène Frisque

Conseillère municipale déléguée au Quartier Cleunay, Arsenal Redon, La Courrouze

La Ville de Rennes s’engage pour un numérique responsable

La Ville de Rennes s'engage pour un numérique responsable

La Ville de Rennes a élaboré une stratégie partagée avec les acteurs institutionnels, économiques et sociaux du territoire pour une bonne prise en compte des différents enjeux du numérique. À ses impacts sur la consommation de ressources, il faut ajouter les impacts sur la santé notamment avec les émissions d’ondes. Notre groupe affirme son engagement à limiter à 0,6 V/m comme valeur maximale d’exposition aux ondes et seulement 0,2 V/m près des lieux recevant des publics sensibles comme les crèches, les écoles ou les maisons de retraite. Cette limitation des valeurs d’exposition est au cœur de discussions collectives entre la Ville de Rennes et les opérateurs mobiles pour protéger nos enfants et nos ainé·e·s.

En matière de gestion de la donnée et de protection de la vie privée, nous souhaitons l’implantation locale d’éco-datacenter alimentés en énergie renouvelable et produisant de l’énergie.
Enfin, à Rennes, l’égalité face au numérique est au cœur de nos préoccupations, des permanences existent dans les six Espaces sociaux communs de la ville pour accomplir des démarches et plus largement des lieux ouverts à toutes et tous existent dans les douze quartiers rennais pour se former dès le plus jeune âge au numérique. Donner à chacun et chacune les moyens d’accéder au numérique, c’est aussi faciliter l’équipement matériel pour les plus fragiles, grâce à un partenariat entre le CCAS de la Ville de Rennes et l’association Envie 35 pour permettre aux Rennais et aux Rennaises les plus en difficulté de s’équiper à bas prix avec du matériel informatique rénové garanti.
Avec cette nouvelle stratégie, la Ville de Rennes contribue à rendre le secteur du numérique plus compatible avec les enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux actuels.

En savoir plus

Rennes Métropole : les dernières avancées en matière de démocratie locale

Rennes Métropole : les dernières avancées en matière de démocratie locale

Nous avons lancé une Convention métropolitaine de la citoyenneté : 86 habitant·e·s de la métropole rennaise tiré·e·s au sort pour élaborer la « Charte métropolitaine de la participation citoyenne ». C’est une démarche inédite en France pour une Métropole, qui aboutira à la rédaction d’une Charte qui sera votée en Conseil métropolitain.

Dès la rentrée 2022, nous mettrons en place une « Fabrique citoyenne du climat ». Un guichet unique qui sera chargé d’accompagner les projets de lutte contre le réchauffement climatique et de préservation de la biodiversité. Une démarche très transversale car elle touche toutes les compétences de Rennes Métropole.

En savoir plus
Jean-Marie Goater

Conseiller municipal délégué à l’Animal dans la ville

Portrait et feuille de route
Jean-Marie Goater

Une ville prête à faire face au changement climatique

Alors que le réchauffement climatique est devenu une réalité tangible à Rennes, nous adaptons notre ville à ses conséquences directes, notamment en luttant contre les îlots de chaleur. La charte de l’arbre a été adoptée pour sensibiliser le public mais aussi les aménageurs publics et privés à l’importance du végétal comme « climatiseur » naturel, protéger le patrimoine arboré de la ville, planter de nouvelles essences lors de chaque opération d’aménagement. Point de départ symbolique, une plantation participative a eu lieu avec des enfants place de la mairie, où 18 chênes à feuille de laurier ont été plantés.

La découverte de la Vilaine en centre-ville, grâce à la suppression du parking Vilaine et de la dalle de béton qui l’accueillait, viendra également rafraîchir l’hyper centre et lui donner un nouvel aspect, plus naturel et moins minéral. Cette décision s’inscrit dans notre projet plus vaste de rénovation du secteur République. Le Palais du Commerce va faire peau neuve et accueillir de nouvelles activités, avec des conditions sociales et environnementales renforcées, et des locaux réservés pour l’économie sociale et solidaire. Autre lieu emblématique, la place du Champ Jacquet va se transformer pour faire la part belle aux zones de fraîcheur, à la végétation et aux mobilités douces.

Enfin, nous participons activement à l’écriture du nouveau Programme Local de l’Habitat, pour garantir à toutes et tous le droit à un logement abordable. Nous voulons notamment répartir les efforts de construction sur la métropole, reconstruire la ville sur la ville plutôt que l’étaler, augmenter la part de logements sociaux, répondre aux besoins des différents types d’habitant·e·s, déployer l’habitat participatif, renforcer les exigences environnementales des nouveaux projets de construction. En parallèle, nous poursuivons notre action pour rendre le logement plus abordable, que ce soit à la location (mise en place du loyer unique) ou à l’achat avec l’Office Foncier Solidaire.

Biodiversité et agriculture urbaine

Didier Chapellon

Adjoint délégué à la Biodiversité

Portrait et feuille de route
Didier Chapellon
  • Végétalisation massive des quartiers

    Premières plantations réalisées pendant les hivers 2020-2022. Il y aura notamment 30 000 arbres net de plantés sur le mandat. Nous organisons de plus en plus de plantations citoyennes de vergers ou de micro-forêts afin d’impliquer les habitant·e·s dans la végétalisation de leur quartier.

    En savoir plus
  • Création de grandes voies végétalisées

    Projets en cours d’étude et de concertation

  • Expérimentation de structures végétales innovantes et mobiles

    Sera fait plus tard dans le mandat

  • Aménager des places et des rues-jardins dans le centre-ville de Rennes

    Stratégie et plan d’action mis en place. Réalisations notamment place de la Parcheminerie et place de la Mairie.

  • Relier les quartiers par un parc en réseau

    Voir la mesure « traduire la trame verte et bleue de manière opérationnelle »

  • Traduire la trame verte et bleue de manière opérationnelle

    La stratégie a été partiellement mise en place et commence à être traduite de manière opérationnelle, notamment avec la végétalisation des abords de l’Hôtel-Dieu et de plusieurs cours d’école.

  • Limiter l’artificialisation des sols

    Pour chaque nouvel aménagement urbain, il y a minimum 10% de sol désimperméabilisé. Nous défendons, par exemple, aussi la sanctuarisation de La Prévalaye comme espace agricole et naturel.

    En savoir plus
  • Végétalisation en pleine terre dans le centre-ville de Rennes

    Application en cours de la stratégie et du plan d’action mis en place au début du mandat.

  • Élaboration de la charte de l’arbre

    Cette charte a été soumise à une concertation publique sur le site de la Fabrique citoyenne jusqu’au 27 août 2021. Elle a fait l’objet d’un travail collectif avec le conseil local de la biodiversité. Nous nous engageons à la faire vivre au quotidien.

    En savoir plus
  • Création d’un comité de gestion de la Prévalaye et de la Lande du Breil pour concerter acteurs·rices et usager·e·s sur l’évolution de ces espaces naturels.

    Le Comité de gestion de la Prévalaye a été mis en place. Nous allons initier la création d’un comité de gestion de la Lande du Breil.

    En savoir plus
  • Renforcement du Conseil local de la biodiversité

    Le Conseil local de la biodiversité a été renforcé à la fin de l’année 2021. Début 2022, un Conseil métropolitain de la biodiversité et de l’eau a été créé.

    En savoir plus

Logement à Rennes Métropole : un droit pour tou·te·s

Logement à Rennes Métropole : un droit pour tou·te·s

La hausse du prix de l’immobilier rend difficile l’accès au logement pour beaucoup de Rennais·es. À l’heure où la Métropole redéfinit son Plan Local de l’Habitat (PLH) pour loger la population croissante des 15 prochaines années, nous redisons que l’urgence écologique et les besoins sociaux vont de pair.

En savoir plus

Suppression du parking Vilaine, une volonté citoyenne qui se concrétise aujourd’hui

Suppression du parking Vilaine, une volonté citoyenne qui se concrétise aujourd’hui

Les écologistes revendiquent de longue date la suppression du parking « Vilaine ». Cette couverture de bitume qui recouvre notre fleuve et entache depuis de nombreuses années le paysage urbain du centre-ville. Le Conseil municipal de Rennes a approuvé la proposition faite par un jury citoyen de découvrir la Vilaine. La suppression de la dalle soutenant le parking Vilaine et le réaménagement des espaces publics de la République vont transformer durablement notre ville, replaçant la Vilaine, la nature, la biodiversité et les habitant·e·s au cœur de notre cité.

En savoir plus

Projet d’extension du centre d’entraînement du Stade Rennais : une victoire de l’intelligence collective

Projet d’extension du centre d’entraînement du Stade Rennais : une victoire de l’intelligence collective

Après plusieurs rebondissements, les dernières discussions entre le Stade Rennais et la Ville de Rennes confirment que le Stade Rennais reviendrait finalement à un projet d’extension limité à 3,5 hectares et contenu sur la partie Est du chemin de la Taupinais.

En savoir plus

L’eau : une gestion publique pour notre bien commun

L’eau : une gestion publique pour notre bien commun

Rennes Métropole est propriétaire, avec d’autres communes du bassin rennais, du réseau d’eau potable local : usines de production, châteaux d’eau, canalisations. La distribution de l’eau aux habitant·e·s, elle, est confiée à des entreprises par Délégation de service public (DSP). Historiquement, il s’agissait de grands groupes privés lucratifs… mais le virage est acté : en 2025 ce service public sera intégralement géré par notre Société publique locale (SPL) « Eau du bassin rennais ».

En savoir plus

Stratégies déchets et économie circulaire

Avec la stratégie déchets (co-construite avec un panel d’habitant·e·s tiré·e·s au sort) et la stratégie économie circulaire, nous prenons le virage d’une métropole rennaise sobre en ressources, qui fait le pari de l’économie locale. Pour réduire durablement nos déchets, nous accompagnerons à la fois les habitant·e·s dans leur changement de comportement et les producteurs et entreprises pour une réduction à la source. Nous travaillons avec les acteurs économiques du territoire, par exemple ceux du bâtiment, pour structurer des filières locales de réutilisation des matériaux, de réemploi ou en dernier recours de recyclage. Aussi, nous déployons le biosourcé dans la construction. Par exemple, le programme de construction au pied des Magasins généraux (Cleunay) fera la part belle aux bois et briques de terre crue.

Déchets et économie circulaire

Laurent Hamon

Vice-président – Déchets et économie circulaire

Portrait et feuille de route
Laurent Hamon
  • Installer de nouveaux points de compostage

    Action en cours et à poursuivre pour mailler l’ensemble du territoire et offrir une solution de compostage adaptée à chaque habitant·e.En savoir plus

  • Chaque chantier de rénovation, ou de construction devra débuter par un diagnostic déchet

    Sera mis en place fin 2022 dans le cadre de la Stratégie économie circulaire

  • Définir une stratégie déchet à horizon 10 ans

    Soumise à concertation sur le site de la Fabrique citoyenne et avec des ateliers de septembre à novembre 2021. Sera adoptée puis mise en œuvre en 2022.

    En savoir plus
  • Collecte des déchets alimentaires

    Gestion en proximité (compostage individuel, partagé ou collectif en pied d’immeuble) privilégiée. La collecte est réservée aux ménages ne pouvant bénéficier d’un composteur suffisamment proche de leur habitation.

    En savoir plus
  • Construction d’un méthaniseur
  • Création d’un schéma du réemploi

    Sera mis en place à partir de 2022

  • Défi zéro déchet à l’échelle de la Rennes Métropole

    En étude

  • Ville de Rennes zéro plastique

    Les premiers dispositifs se mettent en place (solutions de consignes, vrac, etc.)

  • Plan de récupération et réutilisation des matériaux pour les bâtiments dans le cadre des marchés publics

    Sera mis en place à partir de 2022 dans le cadre de la stratégie d’économie circulaire.

Des mobilités actives et écologiques pour toutes et tous

Au rayon des mobilités, nous intensifions notre action en faveur des modes actifs et des transports en commun. Il s’agit pour cela d’investir dans de nouvelles infrastructures (trambus, métro, Réseau Express Vélo, autopartage) pour accompagner et encourager les changements de comportement.

Le tracé des futures lignes de trambus se précise peu à peu, pour desservir à haute fréquence les communes de première couronne jusqu’au centre de Rennes. Ces trambus rouleront en grande partie en site propre, séparés du reste du trafic, et offriront donc une mobilité peu carbonée, rapide et sûre pour de nombreux métropolitains. La ligne B de métro, très attendue, ouvrira officiellement ses rames en septembre 2022.

Les travaux pour le Réseau Express Vélo vont se poursuivre tout au long du mandat. Rennes a été récemment distinguée comme 3e ville la plus cyclable de France d’après le baromètre de la FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette). La marche est également encouragée par des travaux d’aménagement (sécurisation des traversées piétonnes) et des opérations de sensibilisation (fête du vélo et de la marche). Rennes est également la 3e ville la plus marchable de France d’après la FUB.

Pour rendre effectif le report modal (c’est-à-dire le changement durable de mode de transports utilisé par les habitant·e·s), nous nous attachons également à réduire la place de la voiture en ville. Une extension progressive des zones de stationnement payant est donc prévue, en parallèle des mesures ci-dessous. Des forfaits pour les riverains et une tarification solidaire sont en cours d’élaboration pour que cette extension soit à la fois juste, acceptée et efficace.

Toutes ces actions participent à la nécessaire décarbonation de nos modes de transport, qui représentent un tiers de nos émissions de GES.

Mobilités et déplacements

Valérie Faucheux

Adjointe déléguée aux Mobilités et aux déplacements

Portrait et feuille de route
Valérie Faucheux
  • Nouveaux aménagements cyclables

    Quelques exemples :
    – 3 nouvelles passerelles piétonnes et cyclistes ;
    – piste cyclable bi-directionnelle boulevard du Colombier ;
    – piste cyclable uni-directionnelle boulevard d’Armorique ;
    – pistes cyclables unidirectionnelles avenue Georges Graff ;
    – travaux à venir Bd Pierre Le Moine (Le Blosne) pour un chaucidou ;
    – maintien des bandes cyclables Bd de la Liberté (quartier Centre) ;
    – maintien des pistes cyclables expérimentées depuis le confinement ;
    chaucidou rue Doyen Albert Bouzat ;
    – voie verte rue Doyen Denis Leroy ;

  • Sécurisation des carrefours, giratoires et itinéraires cyclables continus et sécurisés

    Quelques exemples :
    – giratoire Normandie/Niemen (Cleunay) ;
    – giratoire François Château/Moulin de Joué (quartier Plaine de Baud) ;
    – giratoire Belgique/Albert 1er (Bréquigny) ;
    – giratoire rue de Belgique et rue de Norvège (Bréquigny) ;
    – deux sécurisations de giratoires (Niemen à Cleunay, François Château à Plaine de Baud) ;
    – expérimentation d’un rond-point à la néerlandaise aux Gayeulles ;
    – sécurisation du carrefour Villebois-Mareuil/Léon-Bourgeois/Châteaugiron ;
    – sécurisation provisoire du carrefour Patton Rochester ;

  • Sécurisation de traversées piétonnes

    Quelques exemples :
    – rue de Brest
    – rue de Suède
    – rue Ferdinand de Lesseps
    – rue Jules Vallès
    – rue de la Marbaudais
    – bd de la Liberté ;

    – mise en place de feux avec signal sonore pour personnes aveugles malvoyantes : bd de la Liberté, sur les Quais

  • Mise en place de feux par anticipation vélo

    Ils permettent aux cyclistes de démarrer une vingtaine de secondes avant les voitures. Expérimentations sur l’avenue Janvier et le Quai Dujardin désormais pérennisées. Leur déploiement sera fait selon les opportunités.

    En savoir plus
  • Faire plus de place aux vélos et aux piétons dans le centre-ville de Rennes

    Concertation sur l’axe central du centre-ville du Pont de Nemours à la place Jean Eudes (en passant par la place du Champ Jaquet) : Quelles transformations des espaces publics pour augmenter la place des piétons et des cyclistes ?
    Le nouveau plan de circulation du centre-ville de Rennes fera la part belle à la marche et aux cyclistes. Une concertation a permis d’avoir un retour des habitant·e·s et des usager·e·s. Expérimentation notamment d’une Zone à trafic limité.

    En savoir plus
  • Zones de circulation apaisées

    – 75% des rues à Rennes sont en zone de circulation apaisée (limitées à 30km/h ou moins).
    – Zone de circulation apaisée à Villejean (Flandres-Lorraine et Doyen Leroy).
    – Nouvelle zone 30 rue Barthélemy Poquet (quartier Nord Saint-Martin)
    La réflexion pour promouvoir la Ville à 30 km/h est lancée.

  • Expérimentation Zone à trafic limité

    Report en février 2023 pour cause d’ouverture retardée du métro et de la restructuration du réseau de bus en centre-ville.

  • Expérimentation de rues aux écoles

    La « rue aux écoles » a été expérimentée jusqu’à l’été 2022, et sera pérennisée à partir de la rentrée 2022, sur les écoles des Gantelles (Maurepas) et Joseph Lotte (Saint-Martin). Réflexion et échanges à venir pour une mise en place sur d’autres écoles.

  • Travailler en partenariat avec les associations de mobilité

    Installation de la Petite Rennes (septembre 2022) et Roazhon Mobility (juin 2023) dans leurs nouveaux locaux respectivement Rue des Munitionnetes (quartier la Courouze) et Rue de Chicogné (Centre).
    Nous développons un écosystème local autour du vélo dans lequel les associations ont toute leur place. Le Conseil des mobilités rennais est un des lieux d’échange avec ces associations (Rayon d’action, La Petite Rennes, Roazon Mobility, le Collectif Handicap 35, etc.)

Mobilité et Transports

Matthieu Theurier

Vice-président – Mobilité et Transports

Portrait et feuille de route
Matthieu Theurier
  • Réalisation d’un Réseau express vélo (REV)

    Cinq nouvelles pistes cyclables reliant Rennes à : Le Rheu, Noyal-Châtillon-sur-Seiche, Chartres-de-Bretagne, Montgermont et Cesson-Sévigné. Achèvement prévu en 2024.

    En savoir plus
  • Une Maison du vélo mobile en 2021

    Depuis 2021, une Maison du vélo itinérante circule dans toute la métropole.

    En savoir plus
  • Soutenir l’aménagement de plateformes logistiques pour la livraison à vélo

    Prévu dans la Charte pour une logistique urbaine durable adoptée en conseil municipal.

    En savoir plus
  • Augmenter la fréquence de la ligne A du métro

    Concertation en cours. Prévu pour l’horizon 2028.

    En savoir plus
  • Baisses régulières et progressives du tarif jeune pour les transports en commun

    Depuis le 1er décembre 2020, les transports en commun sont gratuits pour les moins de 12 ans. Les tarifs des abonnements mensuels ont été diminués de 25 % pour les moins de 26 ans.

    En savoir plus
  • Créer 5 lignes de trambus connectées au métro

    Un travail a été engagé avec les communes de la Métropole pour définir les tracés de ces lignes. Présentation des tracés de lignes et concertation fin 2022. Premiers tronçons prévus pour 2025, fin des travaux prévue pour 2029.

  • Développement d’un Train Express Métropolitain

    Un travail a été engagé avec les communes de la Métropole et la Région Bretagne pour travailler à l’amélioration des transports ferroviaires.

    En savoir plus
  • Étude de l’accès gratuit universel aux transports en commun

    Prévue à mi-mandat

  • Expérimentation du péage positif pour le covoiturage

    Rémunération de conducteurs pour assurer un service de covoiturage dans le cadre de l’expérimentation de la ligne Start’.

    En savoir plus
  • Faire circuler des navettes électriques dans le centre-ville de Rennes piétonnier

    Expérimentation d’une navette de minibus électrique dans l’hyper-centre de Rennes, dès l’ouverture de la ligne b du métro.

  • Tester les arrêts à la demande sur les lignes de bus

    Depuis janvier 2021, les bus de certaines lignes du réseau Star expérimentent l’arrêt à la demande (c’est-à-dire en dehors des arrêts ordinaires de chaque ligne) après minuit.

    En savoir plus
  • Déploiement d’une solution garantissant à tou·te·s l’accessibilité au métro via les portillons

    Après un an et demi, où nous avons décidé de laisser les portillons PMR ouverts, une solution technique a été définie en lien avec les associations représentant des personnes en situation de handicap. Un badge qui peut être accolé à un fauteuil roulant permet d’ouvrir automatiquement le portillon sans aucun geste particulier à effectuer pour la personne en fauteuil. Cette solution a été validée par les associations et est en déploiement sur les lignes A et B. C’est une première en France.

    En savoir plus
  • Places de parking vélo sécurisées aux abords des stations de métro

    Places de stationnement vélo réservées et sécurisées dans les parcs-relais aux abords des deux terminus de la ligne b et la station Maurepas-Gayeulles.
    – 200 places à St Jacques Gaîté
    – 200 places à Cesson Via Silva
    – 100 places à Maurepas Gayeulles

  • Proposer des vélos cargo en location de longue durée

    Nous proposerons à partir de septembre 2022, une nouvelle offre de location longue durée de vélos cargo, avec une option d’achat.

    En savoir plus

Justice sociale et égalité des droits : pour un monde plus solidaire

Nous le disons depuis toujours, sans égalité et sans justice sociale, il n’y a pas de transformation écologique de la société possible. À la Ville comme à la Métropole, à travers différentes délégations, nous agissons au quotidien pour traduire nos paroles en actes. Fin 2021 et début 2022, nous avons organisé les États généraux de l’accessibilité d’une part, et de l’égalité et de la lutte contre les discriminations d’autre part. Ces temps ont permis de faire le bilan de nos politiques locales et de concerter, échanger, dialoguer pour permettre de construire collectivement les politiques locales de demain.

Parmi les chantiers lancés depuis le début du mandat, il y a aussi celui de l’expérimentation d’un Revenu Minimum Garanti (RMG). Les phases d’étude et de concertation du projet viennent de se terminer, nous nous lançons maintenant dans le montage juridique, financier et technique de ce projet. Le projet d’un Territoire Zero Chomeur Longue Durée (TZCLD) au Blosne a obtenu une habilitation qui permet la création d’une entreprise à but d’emploi (EBE). Notre ville est inventive pour lutter contre la grande précarité, créer de nouvelles solidarités et laisser libre cours à l’innovation sociale.

Concernant le logement, dans une période où beaucoup de métropoles françaises, notamment dirigées par des écologistes, vont appliquer l’encadrement des loyers sur leurs territoires, il nous semble impensable que notre métropole ne suive pas. Dans le processus de révision du Plan Local de l’Habitat, nous voulons qu’une première étude soit lancée. De même, au niveau de la ville de Rennes, nous travaillons à un encadrement des locations « Airbnb » et courte durée. Notre objectif est simple : Réguler pour permettre à chacun·e de se loger, dignement, confortablement et sans prix exorbitant.

Solidarité, égalité et politique de la Ville

Priscilla Zamord

Vice-présidente – Solidarités, Égalité et Politique de la Ville

Portrait et feuille de route
Priscilla Zamord
  • Adhésion de Rennes Métropole à la Charte de l’Association nationale des villes et territoires accueillants

    C’est un objectif de Rennes Métropole

  • Lancement de la seconde version du Plan Emploi Quartiers

    Nous travaillons notamment à un nouveau Plan emploi quartier renforcé pour cette fin d’année. Son pilotage va passer à l’échelle métropolitaine avec davantage de moyens car notre territoire est labellisé Cité de l’emploi.

  • Création d’un observatoire métropolitain des discriminations

    Un travail a été engagé à la Métropole pour mesurer les discriminations sur notre territoire. Une première enquête a été réalisée dès 2019 auprès de 2315 personnes sur le ressenti discriminatoire.

  • Création d’un réseau des « partenaires égalité »

    À horizon 2023, nous allons avec toutes les communes volontaires de la Métropole, créer un réseau de « partenaires égalité ». Nous commençons à identifier les acteurs et actrices de notre territoire qui agissent face aux situations de discriminations.

  • Critérisation sociale, environnementale et anti-discriminations des subventions publiques

    Une politique de conditionnalité des aides publiques en fonction de critères écologiques ou d’égalité a été engagée à la fois à la Métropole et à la Ville de Rennes.

  • Des formations à la prévention des violences faites aux femmes

    Rennes Métropole finance de formations préventives pour les professionnel·le·s.

  • Des stages-riposte pour les femmes

    Rennes Métropole finance des stages-riposte pour les femmes.

  • Mise en œuvre du label diversité dans les recrutements publics

    Nous travaillons à la mise en œuvre d’une politique de diversité dans les recrutements dans tous les services de la Ville et de la Métropole. Nous nous appuierons pour cela sur le label « Diversité » de l’AFNOR.

  • Organisation d’États généraux de l’égalité et de la lutte contre les discriminations

    Les États généraux de l’égalité et de la lutte contre les discriminations auront lieu au printemps 2022. Il s’agit une mesure de notre programme qui sera portée par la Ville de Rennes.

  • Travailler à un lieu d’accueil permanent pour les femmes victimes de violence

    Une convention a été signée en mars 2022 entre la Ville de Rennes, le CHU et l’ASFAD pour la construction de la Maison des femmes. Ce lieu d’accueil pour les femmes victimes et leurs enfants permettra d’améliorer l’accueil et la lisibilité des recours possibles grâce à des équipes pluridisciplinaires (pôles médical, social et juridique). Ce lieu sera situé à côté e l’Hôpital sud, son ouverture est prévu courant 2023.

Précarité et droit au logement

Mathieu Jeanvrain

Conseiller municipal délégué au Logement

Portrait et feuille de route
Mathieu Jeanvrain
  • Construction de 120 habitats participatifs par an à l’échelle de Rennes Métropole

    Nous avons travaillé avec l’ensemble des parties prenantes à la mise en place d’une politique publique locale de l’habitat participatif. Elle sera intégrée au prochain Plan local de l’habitat en 2023.

  • Créer et entériner un schéma directeur de l’habitat participatif

    Un schéma directeur de l’habitat participatif a été travaillé, en concertation avec les associations, et sera intégré au prochain Plan local de l’habitat en 2023. Il donne une définition claire de ce qui relève de l’habitat participatif et de ce qui n’en est pas. Il ouvre notamment l’habitat participatif à l’ensemble des produits d’accession aidée.

  • Créer un guichet unique de l’habitat participatif

    Mise en place d’un comité de pilotage sur l’habitat participatif qui y travaille.

  • Expérimentation du plafonnement des loyers

    Pour contenir l’augmentation du prix des logements sur Rennes Métropole, nous souhaitons pouvoir appliquer un encadrement des loyers. Aujourd’hui, la loi ne nous le permet pas. Nous appelons l’État à revoir ses critères pour nous permettre de mettre en œuvre cette mesure.

  • Favoriser l’équilibre des attributions de logements à l’échelle intercommunale et communale

    Dans les logements sociaux neufs, nous donnons la priorité aux publics les plus vulnérables (personnes âgées, personnes durablement privées de logement). Nous étendons le principe de location active (la possibilité pour des personnes dépassant de jusqu’à 30% le plafond de ressources pour des logements sociaux de pouvoir en bénéficier, s’ils s’installent dans les quartiers Politique de la Ville, et ce afin de favoriser une plus grande mixité). Nous étendons la convention de mixité à l’ensemble des quartiers Politique de la Ville.

  • Lancement du logement d’abord

    Cette stratégie a pour ambition de diminuer de manière significative le nombre de personnes sans domicile. Produire des logements sociaux et très sociaux adaptés aux besoins des personnes sans domicile. La Ville de Rennes investira aussi dans des logements modulaires à destination des SDF. (habitat léger type préfabriqué, qui peut être déplacé facilement en fonction de l’évolution du foncier)

  • Mise en place d’un garantie locative pour les jeunes métropolitains

    Actée dans le budget primitif 2021 de Rennes Métropole

Handicap et inclusion

Jean-François Monnier

Adjoint délégué au Handicap

Portrait et feuille de route
Jean-François Monnier
  • Adaptation de notre communication institutionnelle aux différents types de handicaps

    Un travail a été engagé pour que les communications de la ville soient adaptées en FALC (Française facile à lire et à comprendre) notamment sur le site web. Nous améliorons également l’accueil des usager·e·s.

  • Amélioration de l’accessibilité des services municipaux par la formation de tous les agent·e·s

    Nous finançons la formation des agent·e·s volontaires de la collectivité, accueillant du public, pour améliorer l’accueil des personnes en situation de handicap.

  • Créer un Conseil local du handicap

    Prévu pour la fin d’année 2022

  • Organisation d’États généraux de l’accessibilité

    Prévu pour 2023

  • Ouvrir une Maison du Handicap

    Un lieu a été trouvé, on commence les discussions avec les différentes parties prenantes pour construire le projet collectivement.

  • Une signalétique pour la mobilité des personnes en situation de handicap

    Nous continuons à déployer des signalétiques adaptées aux personnes en situation de handicap.

  • Vœu pour la déconjugalisation de l’Allocation aux Adultes Handicapés

    Un vœu a été adopté en conseil municipal pour demander au gouvernement d’écouter enfin les revendications des personnes en situation de handicap, du monde associatif et de la société en soutenant la déconjugalisation de l’AAH sans restrictions lors des prochains débats parlementaires sur le sujet.

    En savoir plus
  • Mise en place d’un réseau d’élu·e·s au handicap national

    Nous nous sommes associés à la demande de création d’un groupe de travail à France Urbaine.

  • Création d’une semaine locale du handicap

    La première édition, en décembre 2021, avait été consacrée au travail réalisé par les services de la Ville et de la Métropole. La seconde édition, en septembre 2022, mettra l’accent sur le travail réalisé par les associations, qui seront associées à la construction de cette semaine.

    En savoir plus

Insertion et emploi

Cécile Papillion

Adjointe déléguée à l’Insertion et à l’emploi

Portrait et feuille de route
Cécile Papillion
  • Expérimenter le dispositif Territoire Zéro chômeur de longue durée

    Le territoire du Blosne a été habilité, une entreprise à but d’emploi (EBE) est en cours de création. Les premières embauches de personnes privées durablement d’emploi auront lieu en fin d’année 2022.

    En savoir plus
  • Soutien aux coopératives de quartier et aux conciergeries de quartier

    La Ville de Rennes soutient « Au P’tit Blosneur » et la Cohue de Maurepas.

  • Contribuer à la réalisation du nouvel ESC de Maurepas

    Ouvert depuis début 2022, cet ESC (Espace social commun) rassemble dans un même lieu : un Centre départemental d’action sociale (CDAS), une antenne du CCAS de Rennes, la Caf, un centre social, des permanences d’associations, d’huissiers de justices et de relais d’assistantes maternelles.

    En savoir plus
  • Distribution de kits d’hygiène intime gratuits dans les espaces sociaux communs

    Dispositif en cours de construction, prévu pour l’horizon 2024

  • Rénover l’ESC de Villejean

    Travaux terminés

  • Pérennisation des espaces ressources emploi

    Nous avons demandé leur pérennisation.

  • La Ville de Rennes mènera une étude pour expérimenter le Revenu minimum garanti

    La Ville de Rennes travaille avec les acteurs institutionnels et associatifs pour mener une expérimentation d’un Revenu minimum garanti (RMG) à Rennes.

  • Lutter contre la fracture numérique

    Des permanences existent dans les six Espaces sociaux communs (ESC) de la ville pour accomplir des démarches. De nouveaux conseillers numériques ont été recrutés dans ces ESC.

Plan local pour l’insertion et l’emploi (PLIE)

Plan local pour l'insertion et l'emploi

Le Plie (Plan local pour l’insertion et l’emploi) a pour objectif d’assurer un accompagnement personnalisé de personnes éloignées de l’emploi vers l’insertion professionnelle. 900 participant·e·s sont accompagné·e·s chaque année. Rennes Métropole pilote le dispositif sur son territoire.

La Métropole préside la commission qui statue sur les dossiers des personnes pouvant entrer dans le dispositif. Elle anime le Plie et, dans ce cadre, initie des actions pour les participants.

En savoir plus
Philippe Salmon

vice-président à l’insertion et la formation à Rennes Métropole

Portrait et feuille de route
Philippe Salmon

Animal dans la ville : une charte rennaise sur la condition des animaux

Une charte rennaise sur la condition des animaux

Nous avons construit collectivement avec les habitant·e·s et toutes les personnes concernées une « Charte sur la condition des animaux ». Elle définit les engagements de la Ville de Rennes et les actions qu’elle va entreprendre. C’est une démarche inédite en France pour une Métropole. La Charte sera votée en octobre par le conseil municipal.

Un projet de chenil social et solidaire est en cours d’étude, en lien avec l’association Gamelles Pleines. La Ville de Rennes accompagne l’association sur ce projet. Un terrain a été identifié. Elle permettrait à des personnes précaires ou sans-abri d’y laisser leur chien le temps de se faire soigner.

En savoir plus
Jean-Marie Goater

Conseiller municipal délégué à l’Animal dans la ville

Portrait et feuille de route
Jean-Marie Goater

Ville éducatrice et à taille d’enfants

À travers le renouvellement de notre Projet Éducatif Local en 2022, qui met l’enfant au cœur du projet, nous renforçons les actions luttant contre les inégalités en mettant en place par exemple des goûters gratuits et l’accueil des enfants en situation de handicap. Le développement de la citoyenneté active des enfants est aussi un des axes forts de notre Projet Éducatif Local avec la mise en place d’un Budget Participatif des enfants expérimenté cette année dans le quartier de Bréquigny.

Le plan d’éducation par et dans la nature favorise le contact avec le vivant et la biodiversité sur les temps scolaires et périscolaires. Nous avons mis en place une démarche pour aménager la ville avec et pour les enfants en la rendant accueillante et ludique. La rénovation des aires de jeux, en les rendant plus inclusives (laisser le passage dans le chapeau de l’année dernière sur la localisation des aires de jeux). Le projet de « la rue aux écoles » démarré à Maurepas (Gantelles) et Joseph Lotte (Saint-Martin) avant d’être étendu à d’autres groupes scolaires sécurise les abords des écoles en les piétonnisant. Ces projets prennent en compte le point de vue des enfants sur la ville et leur permettent de se réapproprier l’espace public.

Ville éducatrice

Gaëlle Rougier

Adjointe déléguée à l’Éducation

Portrait et feuille de route
Gaëlle Rougier
  • Aménager les cours d’école en îlots de fraîcheur. Mieux partager les cours d’école entre les filles et les garçons

    Un programme de rénovation des cours d’école a été lancé par la Ville. Cinq cours d’école ont été transformées depuis le début du mandat. La cour de l’école Ille est un exemple en la matière. La rénovation des cours d’école Marie Pape-Carpantier et Clémenceau sont en cours. Nous allons mettre en place un référentiel des cours d’école.

    En savoir plus
  • Plan d’éducation à la nature pour écoles et centres de loisirs

    Projet pédagogique autour de la future école Simone Veil orienté éducation à la nature et associations de quartier. Augmentation de l’offre d’éducation « par et dans la nature », à destination des écoles et des structures périscolaires, à l’éco-centre de la Taupinais (Prévalaye). Développement prévu de terrains d’aventure et d’Aires terrestres éducatives (ATE).

  • Mieux accueillir tous les enfants, quelles que soient leurs spécificités

    Une centaine d’animateurs et animatrices référent·e·s accompagnent les enfants à besoins spécifiques sur le temps du déjeuner ou sur les temps périscolaires. La Ville a initié une démarche pour mieux recenser les besoins des enfants, les accueillir dans un cadre plus stable et accompagner les parents.

  • Des goûters gratuits et bio dans les écoles

    Depuis la rentrée 2021, tous les enfants restant à l’étude ou participant à un atelier auront un goûter servi avant l’activité. Cela concernera environ 2 400 enfants en moyenne pour un budget annuel de 90 000 euros.

    En savoir plus
  • Ouvrir de nouvelles écoles et rénover les existantes

    82 millions d’euros seront investis par la Ville de Rennes dans les écoles jusqu’en 2027. 7 écoles ont été rénovées (Torigné, Volga, Guyenne, Prévert, Colombiers, Trégain, Clémenceau) depuis le début du mandat et 2 vont être adaptées (Chateaugiron-Landry, Albert de Mun). L’école maternelle Pasteur a été inaugurée en 2021. Construction de 3 nouvelles écoles d’ici 2024 : Simone Veil à la Courrouze (rentrée 2022), Toni Morrison à Maurepas, Baud-Chardonnet.

    En savoir plus
  • Un départ en vacances pour les enfants qui en sont privés

    Les centres de loisirs rennais ont proposé 1135 places pour l’été 2021, avec la volonté d’accueillir les enfants dans leur diversité. 74 enfants bénéficient cet été d’un encadrement spécifique, un chiffre en légère augmentation depuis l’an dernier.

    En savoir plus
  • Un grand plan d’éducation au numérique avec l’Edulab et les FabLabs

    En mars 2021, un Édulab s’est installé à l’hôtel Pasteur. Travail engagé avec une quarantaine d’associations, notamment des FabLab.

    En savoir plus
  • Ouverture de 4 nouvelles filières bilingues breton sur le mandat

    La première sera ouverte à la rentrée 2022 dans la nouvelle école Simone Veil. La priorité est mise sur les quartiers prioritaires de la Politique de la Ville.

    En savoir plus
  • Élargissement du budget participatif aux enfants

    Pour cette 6e saison, 300 000 € du budget participatif seront fléchés sur l’expérimentation d’un budget participatif des enfants à Bréquigny. L’ensemble des structures du quartier seront impliquées pour accompagner les enfants qui vont proposer des projets, au-delà de leur école, à l’échelle du quartier.

    En savoir plus
  • Mieux prendre en compte la parole des enfants et de leurs parents

    Consultation des parents d’élèves, acteurs associatifs, enfants autour des périmètres scolaires Cela a été expérimenté en 2021 pour la future école Simone Veil de la Courrouze.

Faire la ville avec les enfants et pour les enfants

Ville à taille d'enfant

Construire une « ville à taille d’enfant » c’est l’ambition que nous portons depuis un an maintenant. Pour cela, nous travaillons à une ville accueillante et ludique, avec des lieux permettant de passer un moment convivial avec sa famille, ses amis et les autres enfants et parents du quartier.

En savoir plus
Lucile Koch

Conseillère municipale déléguée à la Ville à taille d’enfant

Portrait et feuille de route
Lucile Koch

Plan local d’éducation artistique et culturelle (PLEAC)

Éducation artistique et culturelle

Dans le cadre du nouveau Plan local d’éducation artistique et culturelle (PLEAC) 2021-2026, nous avons fait évoluer l’offre en privilégiant les actions artistiques et culturelles durant les temps périscolaires notamment pour les plus jeunes dès la crèche. Nous soutenons le développement d’une classe à horaires aménagés musique (CHAM) pour la rentrée 2022. Nous avons renforcé l’accessibilité à la culture pour les personnes en situation de handicap : présentation des saisons culturelles aux personnes sourdes et malentendantes, création d’une boite à outils « Accessibilité », relance du chantier « Picto ».

En savoir plus
Catherine Phalippou

Conseillère municipale déléguée à l’Éducation artistique et à la médiation culturelle

Portrait et feuille de route
Catherine Phalippou

Finances publiques, un levier de transformation écologique

Le contexte de crise sanitaire qui a perduré jusqu’au 1er trimestre 2022 continue d’impacter les finances municipales. La hausse des coûts de l’énergie et le contexte inflationniste général depuis 2022 pèsent également fortement sur le budget municipal. Un haut niveau d’investissement est maintenu malgré ce contexte et pour préparer la ville de demain, en particulier pour la rénovation thermique des bâtiments. Nous avons voté une augmentation du budget du CCAS à hauteur de 15,35 M€ pour répondre aux besoins de nos concitoyen·ne·s dans une période éprouvante qui voit la pauvreté grandir et les inégalités se creuser. Une période où les services publics de proximité sont essentiels au maintien du lien social.

Enfin, pour mieux évaluer et faire évoluer nos politiques publiques, nous avons engagé la mise en place d’indicateurs liés au climat et au genre dans la présentation du budget 2022.

Finances et administration générale

Nadège Noisette

Adjointe déléguée aux Finances et à l’administration générale

Portrait et feuille de route
Nadège Noisette
  • Mettre notre politique d’achat au service de la transformation écologique du territoire

    Une cartographie est en cours d’élaboration à la Ville et la Métropole afin de mieux analyser nos achats. Le Schéma de Promotion des Achats Responsables va être actualisé. La Ville de Rennes expérimente la transformation de ses véhicules utilitaires thermiques en véhicules électriques.

  • La construction d’un budget transparent, écologique et social

    Nous construisons le budget municipal avec l’ensemble des élu·e·s et des services. Nous tendons à rendre plus lisible et plus pédagogique le budget de la Ville et de la Métropole.

    En savoir plus
  • Introduction d’indicateurs carbone et genre dans le budget

    Introduction d’indicateurs genre et carbone dans les fiches de politiques publiques du budget municipal 2022. Critère carbone utilisé dans le Plan pluriannuel d’investissement (PPI) et dans le Schéma directeur des bâtiments publics. Mise en place progressive d’une conditionnalité des aides aux associations sur des critères environnementaux et égalité.

    En savoir plus
  • Tendre à une gestion durable de la dette

    Renforcement des critères RSE sur le choix des partenaires bancaires pour notamment une sortie des énergies fossiles et des paradis fiscaux. Adhésion à l’Agence France Locale, une banque faite par et pour les collectivités, dans un souci de maîtrise de la dette.

  • Co-construction d’une stratégie immobilière transparente, agile et éco-responsable

    Mise en place, en 2022, d’une démarche de concertation avec les élu·e·s concerné·e·s sur l’attribution des locaux associatifs.

  • Pas d’augmentation d’impôts des ménages jusqu’en 2022

    Nous ne pouvons pas nous engager au-delà de 2022 car un changement de gouvernement pourrait alors provoquer des changements dans la dotation de l’État aux collectivités ou dans la fiscalité locale. Au-delà de 2022, dans le cas où nous serions contraints à des augmentations d’impôts, nous les ferons peser en priorité sur les entreprises. (mis à jour le 1er juin 2022)

  • Mise en place d’un comité consultatif des usager·e·s du funéraire

    Nous avons initié une démarche inédite de consultation des usager·e·s et des professionnel·le·s du funéraire pour répondre au mieux au besoin des familles des défunts.

    En savoir plus
Jacques Pinchard

Conseiller municipal délégué au Contrôle budgétaire et aux services concédés

Portrait et feuille de route
Jacques Pinchard
Philippe Boudes

Conseiller municipal délégué à la Prospective et à la transformation écologique

Portrait et feuille de route
Philippe Boudes

Soutenir la culture et le vivre ensemble

Les années 2020 et 2021 ont fortement impacté les acteurs culturels. La Ville de Rennes a beaucoup échangé avec eux sur l’accompagnement nécessaire. Divers plans de relance ont permis à tou·te·s de relancer leur activité dès 2022.

L’Assemblée des acteurs culturels du 29 mars, initiée par la direction de la Culture, a permis d’échanger sur les questions de l’égalité de genre et des violences sexistes et sexuelles. Nous travaillons sur l’éga-conditionnalité des aides et sur des protocoles partagés de signalement contre le harcèlement et les violences.

Le dispositif d’éco-responsabilité engagé dès 2018 sera renforcé en 2022 avec la mise en place de l’éco conditionnalité des aides.

L’engagement de la Ville de Rennes envers l’EAC sera récompensé en 2022 par l’obtention du label 100 % EAC, délivré par le Ministère de la Culture aux collectivités locales particulièrement mobilisées pour l’éducation artistique et culturelle.

Nous nous sommes engagé·e·s à développer le plurilinguisme de notre ville notamment son patrimoine culturel breton et gallo avec la signature du niveau 2 de la charte « Ya d’ar Brezhoneg » et le lancement du processus pour atteindre le niveau 1 de la charte « Du Galo, dam Vèr ! »

Politiques culturelles

Benoît Careil

Adjoint délégué à la Culture

Portrait et feuille de route
Benoît Careil
  • Acquérir la prison Jacques-Cartier pour en faire un lieu culturel et populaire

    Rennes Métropole a acquis la prison Jacques-Cartier et un Chargé de mission a été recruté à la direction culture pour travailler sur le projet. Un comité de pilotage a été mis en place et associe l’adjoint à la culture et l’élu du quartier.

  • Attribuer une bourse au moment de la première création artistique

    Ce dispositif, jusqu’alors destiné aux artistes plasticiens, a été élargi au spectacle vivant et aux arts visuels. L’enveloppe a été doublée à partir de 2021.

    En savoir plus
  • Conforter la salle de la Cité dans sa vocation culturelle

    La nouvelle salle de la Cité a été inaugurée. Pendant la crise sanitaire les usages ont été limités : elle a servi pour des résidences artistiques ou des répétitions, tournages, séances photos, etc. Depuis 2022, elle est très sollicitée pour des manifestations culturelles et citoyennes en privilégiant celles organisées par les associations locales.

    En savoir plus
  • Conforter un lieu dédié aux arts de la rue et du cirque

    L’association Ay-Roop sera accueillie à la ferme du Haut-Bois (Saint-Jacques de la Lande) en 2024 pour y installer son laboratoire des arts du cirque. D’ici là, elle est accueillie dans l’ex-Antipode. (bureaux et salle de spectacle)

  • Création d’un lieu dédié à l’image animée dans l’ancien cinéma Arvor

    Nous continuons à travailler avec le collectif Maison du cinéma sur le projet d’une Maison du cinéma et de l’audiovisuel dans l’ex-Arvor. Des études sont actuellement réalisées pour définir le programme des travaux de réhabilitation.

  • Proposer des parcours culturels l’été

    Le dispositif « Un été à Rennes » mis en place en 2020 et 2021 évolue vers une offre culturelle plus riche autour de Exporama le rendez-vous estival des arts visuels à Rennes avec une grande diversité de propositions partout dans la ville.

    En savoir plus
  • Gratuité de l’abonnement aux bibliothèques et des musées

    Mis en œuvre dès le début du mandat. La bibliothèque des Champs Libres, les 11 bibliothèques de quartier de Rennes ainsi que les expositions permanentes des musées sont désormais un service public gratuit pour tou·te·s.

    En savoir plus
  • Multiplier les lieux de culture dans les quartiers

    Inauguration du nouvel Antipode à la Courrouze en septembre 2021. Ouverture du Musée des Beaux-Arts de Maurepas prévue pour 2023. Ouverture du théâtre Lillico dédié au jeune public dans la salle Guy Ropartz à Maurepas.

    En savoir plus
  • Ouvrir un lieu dédié à la photographie

    Le projet d’un lieu dédié à la photographie est encore en réflexion. Les Champs Libres ont fortement augmenté leur offre en expositions photographiques, ainsi que le FRAC (Fonds régional d’art contemporain) après le succès de l’exposition du photographe anglais Martin Parr.

  • Plan d’accompagnement pour les cafés-concerts

    Renforcement des aides à l’emploi pour les cafés-concerts via le fonds d’aide du GIC Café culture, auquel la Ville adhère depuis 2015 et dont l’adjoint à la Culture de Rennes est le président.

  • Réhabilitation du Théâtre du Vieux Saint-Étienne

    Après le départ d’Ay-Roop, un nouveau projet pour le lieu est en cours de réflexion en 2022, toujours orienté vers la création, les répétitions et la diffusion des artistes et associations locales.

  • Rénover et agrandir le Musée des Beaux-arts

    Construction de nouvelles réserves en dehors du site du centre-ville prévue d’ici la fin du mandat.

  • Un grand rendez-vous culturel estival autour de l’art contemporain

    Effectif depuis l’été dernier avec Exporama : mobilisation des grands équipements d’art contemporain et de l’ensemble des acteurs associatifs qui œuvrent à la promotion de l’art contemporain. Chaque année l’exposition de l’Orangerie du Thabor expose les nouvelles acquisitions du fonds communal d’art contemporain de l’année écoulée. Depuis 2021, 30 000 € permettent d’acquérir les œuvres d’artistes rennais.

    En savoir plus

Politiques linguistiques et langues de Bretagne

Montserrat Casacuberta-Palmada

Conseillère déléguée aux Politiques linguistiques et langues de Bretagne

Portrait et feuille de route
Montserrat Casacuberta-Palmada
  • Mise en place d’un plan de politique linguistique pour le Breton, le Gallo et les langues des Rennais·e·s

    Une première ébauche sera finalisée pour la rentrée de septembre 2022. Elle sera soumise à concertation avec le services de la Ville de Rennes et les associations concernées. Le plan sera voté en conseil municipal en 2023 et sera déployé à partir de 2024.

    En savoir plus
  • Ouverture de 4 nouvelles filières bilingues breton sur le mandat

    La première sera ouverte à la rentrée 2022 dans la nouvelle école Simone Veil. La priorité est mise sur les quartiers prioritaires de la Politique de la Ville.

    En savoir plus
  • Engagement de la Ville de Rennes pour le niveau 2 de la charte Ya d’ar Brezhoneg

    Le niveau 2 a été obtenu en fin d’année 2021.

    En savoir plus
  • Engagement de Rennes Métropole pour le niveau 1 de la charte Ya d’ar Brezhoneg

    Nous avons engagé un travail en vue d’une labellisation.

  • Développer le plurilinguisme

    Un état des lieux des dispositifs municipaux et métropolitains autour du plurilinguisme a été engagé en début de mandat. Le dialogue continue avec les associations afin de construire un plan d’action pour les politiques linguistiques. Nous participons chaque année aux « Assises européennes du plurilinguisme ».

  • Renfort de la formation linguistique des agent·e·s de la Ville

    Formation des agents les plus concernés en priorité (ex : ATSEM, cantines) en leur permettant d’acquérir des compétences linguistiques en breton.

  • Appui à l’ouverture d’une seconde crèche associative immersive

    Si un projet collectif émerge durant le mandat, nous serions prêt à le soutenir.

  • Soutenir les associations pour la formation linguistique au Gallo

    Nous avons soutenu financièrement la sortie de la première méthode linguistique de Gallo. Nous allons continuer à soutenir des associations afin que le Gallo puisse continuer à se développer. Nous avons pour objectif d’obtenir le niveau 1 de la charte du Charte “Du Galo, dam Yan, dam Vèr ! » à la Ville de Rennes d’ici fin 2022.

Les élu·e·s métropolitain·e·s non-rennais·es

  • Philippe Salmon

    15ème vice-président – Insertion et formation
    – Maire de Bruz (18 266 hab.)
  • Morvan Le Gentil

    Conseiller métropolitain – Co-président du groupe
    – Conseiller municipal à Betton (11 735 hab.)
  • Morgane Madiot

    Conseillère métropolitaine
    – Maire de Saint-Armel (2 131 hab.)
  • Marion Chevalier

    Conseillère métropolitaine
    – Adjointe au Maire de Bruz – Relations humaines (18 266 hab.)
  • Michel Caillard

    Conseiller métropolitain
    – Conseiller municipal à Chantepie (10 435 hab.)
  • Valériane Pronier

    Conseillère métropolitaine
    – Conseillère municipale de Noyal-Châtillon-sur-Seiche (6 911 hab.)
  • Aurélie Quemener

    Conseillère métropolitaine
    – Conseillère municipale de Vezin-le-Coquet (5 401 hab.)

Crédits photo : Ville et Métropole de Rennes, association L’Allumette, Unsplash.com