Catégories
À la une Accord majorité Communiqués de presse Mobilités – Déplacements Programme – Rendre compte

Faciliter les déplacements au quotidien

Extrait de l’accord programmatique entre les listes « Pour Rennes » menée par Nathalie Appéré et « Choisir l’écologie pour Rennes » menée par Matthieu Theurier et Priscilla Zamord

Piéton

Nous expérimenterons une Zone à Trafic Limité, afin de limiter la pollution, le bruit et d’améliorer la sécurité des piétons et la circulation des véhicules autorisés.

Partout où c’est possible, nous poursuivrons la mise en œuvre de la suspension de la circulation automobile devant les écoles aux heures d’entrée et de sortie de classe.

Vélo

Nous accélérerons le déploiement du réseau de pistes et bandes cyclables avec des moyens à la hauteur des exigences pour Rennes. Pour cela, avec les associations, nous retravaillerons notamment le référentiel vélo.

Nous renforcerons les moyens pour déployer les services de la Maison du Vélo dans tous les quartiers de Rennes et les communes de Rennes Métropole. Nous étudierons la transformation de la Maison du Vélo en Société coopérative d’intérêt collectif. Ce statut permet d’associer collectivité publique et associations pour la mise en œuvre d’un service public local.

Nous déploierons une aide économique spécifique pour accompagner les entreprises désireuses de déployer l’usage du vélo dans leurs activités.

Train

Dans une perspective de Trains Express Métropolitains, nous faciliterons les déplacements en train dans la métropole (rénovation des haltes SNCF, meilleures liaisons avec le réseau STAR, politique tarifaire, équipements vélo…). Nous soutiendrons la Région et la SNCF dans le développement de l’offre ferroviaire vers les villes bretonnes et ligériennes et en particulier le projet de liaison rapide Rennes-Nantes.

Bus-métro

Nous réaffirmons le lien entre les investissements et les tarifs. Dans un contexte financier contraint et dans une situation sociale inquiétante, nous proposons d’orienter nos efforts sur les moins de 26 ans, en envisageant des baisses régulières et progressives du tarif jeune :

  • dès la fin 2020 et dans la perspective de la mise en service de la ligne b du métro, nous proposons une première baisse de 25 % ;
  • au moment du renouvellement de la DSP en 2024, et en fonction du contexte financier du moment, nous envisagerons la gratuité pour les moins de 26 ans ou a minima une baisse de 25 % supplémentaire sur le tarif de l’abonnement.

Dans le cadre de la conclusion d’une nouvelle DSP, nous nous engageons à étudier, dans une approche citoyenne ouverte, la mise en œuvre de l’accès gratuit universel aux transports en commun.

Les deux listes confirment leur désaccord quant à la mise en place des portillons pour accéder aux lignes de métro. Dans le cadre de leur installation, un travail de co-construction sera poursuivi et élargi avec les associations, collectifs et citoyens particulièrement concernés par les questions de handicap et d’accessibilité pour assurer au mieux l’accessibilité aux deux lignes de métro. Une évaluation sera menée après leur installation.

Co-voiturage

Nous expérimenterons du péage positif (rémunération de celui qui abandonne sa voiture au profit du co-voiturage à hauteur du prix d’un ticket de transport en commun, dans la limite de deux trajets par jour). Si elle s’avère concluante , nous l’amplifierons.