Catégories
Conseil municipal Prévention – Médiation – Sécurité Valérie Faucheux

Médiation : être présent sur les territoires est fondamental

[Conseil municipal du 19 mars 2018]

La politique de médiation vise à renforcer la présence humaine sur les quartiers qui en ont besoin, pour nourrir le dialogue et prévenir la délinquance. Un dispositif qu’il faudrait étoffer.

 

 

Conseillère municipale

 

Intervention de Valérie FAUCHEUX au nom des élu-e-s écologistes

Rennes est classée parmi les villes où il fait bon vivre, et est même en  première position en matière de qualité de vie si on écoute L’Express de février dernier. Cependant, notre ville n’est pas pour autant à l’abri d’actes d’incivilités au quotidien, voire d’actes de délinquance. Nous souscrivons au dispositif de médiation tel qu’il nous est présenté ce soir car il a l’avantage de mettre la prévention au cœur de la politique de tranquillité publique.

Les multiples outils présentés ce soir sont autant d’actions adaptées  à la variété des situations, en proximité avec les habitants et les acteurs du Conseil local de sécurité et de Prévention de la délinquance. Ils vont permettre de construire sur la longue durée dans un cadre partenarial une chaîne de réponses.

Ce plan augmenté du nouveau dispositif de médiation de jour permet de renforcer les actions de régulation de l’espace public par une démarche pro-active de “l’aller vers”.

Nous souhaitons que la mise en œuvre de ce dispositif, composé de deux binômes pour le moment, soit rapidement étoffé.

Afin qu’ils puissent agir, notamment auprès des jeunes, mais en présentiel sur tous les territoires confrontés à des tensions, en associant les habitants mais aussi tous les acteurs que sont les équipements de quartier, les animateurs “présence de rue”, la prévention spécialisée, les établissements scolaires et en lien avec les services de la Police municipale mais aussi la Réussite éducative, la Mission locale.

À Nantes, à Grenoble, à Montreuil, ces dispositifs attestent de leur efficacité. Nous avons su donner les moyens à la Police municipale en recrutant 12 agents supplémentaire et une brigade canine. N’attendons pas pour mettre les moyens en faveur de la médiation dans l’objectif d’un équilibre renforcé en faveur de la prévention.