Catégories
À la une Biodiversité – Climat – Animal dans la ville Conseil métropolitain Économie – Insertion – Emploi Michel Caillard

Faire de la Janais une vitrine de l’écologie industrielle

CONSEIL MÉTROPOLITAIN DU 18 NOVEMBRE 2021

Intervention de Michel Caillard sur la délibération n°5 :

« Pôle d’excellence industrielle la Janais – Réhabilitation d’un bâtiment- Programme – enveloppe financière – mandat de maîtrise d’ouvrage – approbation »


« Madame la Présidente, Monsieur le Vice-Président,

Je profite de cette délibération pour revenir rapidement sur la transformation de ce site emblématique de la Janais et sa transition industrielle.

Il y a 15 ans, au plus fort de la crise de la filière automobile, le Conseil de Développement du Pays de Rennes (CODESPAR) s’était prêté à un exercice d’élaboration de scénario d’un futur possible pour le site de PSA la Janais. 

Parmi ces scénarios, celui dit de « rupture structurelle » envisageait purement et simplement la fermeture du site. Heureusement, il ne s’est pas réalisé. La déflagration sociale qui aurait suivi un tel scénario aurait été dramatique pour le territoire. 

Il est un autre scénario qui déjà à l’époque avait eu la préférence des écologistes que nous sommes. Le scénario appelé “Transition douce” appelait le tissu industriel rennais à se diversifier et à ne plus être tiré seulement par la filière automobile. Ce scénario intégrait aussi les nécessités de transition écologique et invitait à structurer une filière automobile capable d’intégrer “les défis énergétique et environnemental” et de “produire   une   voiture   propre en renforçant les processus d’éco-conception”. 

Oui écologie et industrie sont compatibles, oui écologie et emploi vont de pair, oui écologie et progrès social marchent ensemble. C’est d’une certaine façon ce qui esquissait déjà le scénario du Codespar que je viens de rappeler et c’est ce que les écologistes défendent. 

C’est pourquoi il y a quelques années nous avons validé les orientations qui visaient à faire de la Janais une vitrine de l’écologie industrielle. C’est pourquoi nous avons validé la volonté d’accompagner la transition de la filière automobile vers la décarbonation et les énergies renouvelables. C’est pourquoi nous avions approuvé aussi la volonté de diversifier les activités sur le site de la Janais en affirmant l’implantation d’une filière autour de l’éco-construction. 

Aujourd’hui, ces orientations se concrétisent. L’arrivée du groupe Eiffage qui vient s’ajouter à la présence plus ancienne de B3Ecodesign vient affirmer la filière construction. Il nous faudra évidemment accompagner ce groupe dans une transition écologique ambitieuse, mais la volonté est là. Nous ne pouvons que souhaiter que le bâtiment totem sur lequel nous délibérons ce soir affirme aussi un haut niveau d’ambition en matière d’éco-construction. 

Les annonces récentes par Stelantis ex PSA d’une nouvelle production d’un véhicule 100% électrique sur la Janais et surtout d’une unité d’assemblage de batteries est là aussi un signal fort dans la volonté de décarboner la filière automobile et d’acquérir aussi une forme de souveraineté sur la production de batterie. C’est là un point essentiel de la transition énergétique en France et nous sommes évidemment heureux que Rennes Métropole y joue sa part avec les entreprises de son territoire. Le développement des énergies renouvelables, comme une chaufferie biomasse sur site est aussi l’affirmation d’une volonté de décarboner les processus de production eux-mêmes et s’intègre parfaitement avec l’idée d’écologie industrielle. 

Il reste beaucoup à faire. Nous serons toujours vigilants pour que chaque projet ait toujours les niveaux d’ambition les plus hauts en matière de transition. Que chaque projet soit cohérent dans les objectifs d’écologie industrielle. Que chaque projet s’intègre parfaitement dans les choix de filières que nous privilégierons, mais aussi dans notre volonté forte d’un développement économique porteur de progrès social. 

Il reste beaucoup à faire, mais nous sommes en train de franchir des premières étapes clés et elles sont enthousiasmantes. »