Catégories
À la une Communiqués de presse Numérique – Innovation – Recherche Programme – Rendre compte

5G : Plus de transparence et de démocratie !

Communiqué – Nous souscrivons à l’appel des maires écologistes et de gauche demandant un moratoire sur la 5G. Nous nous opposerons à toutes installations sur Rennes et RennesMetropole jusqu’à ce que de véritables études, débats et concertations soient menées.

« Le groupe des élu·e·s écologistes et citoyen·ne·s souscrit à l’appel des maires écologistes et de gauche demandant un moratoire sur la 5G.

Les propos tenus récemment par Emmanuel Macron sur la 5G sont caricaturaux. Le moratoire sur la 5G faisait partie des mesures, issues de la Convention Citoyenne pour le Climat, qu’il s’était engagé à reprendre sans filtre. Nous considérons l’attribution fin septembre des fréquences 5G comme un passage en force du Président de la République alors que l’étude 2021 de l’Anses n’a pas encore été publiée.

À Rennes, conformément à l’accord programmatique de notre majorité, il sera mené une étude d’impact sanitaire et environnementale sur l’implantation de la 5G et mise en œuvre une concertation avec les citoyen·ne·s, à l’image de celle organisée pour l’implantation des antennes relais.

Nous avons besoin d’études claires et précises, c’est ce que nous engagerons dans le cadre du comité de suivi qui vient d’être constitué à la demande de la Maire de Rennes par notre collègue Pierre Jannin, délégué au numérique.

Nous serons notamment très attentifs aux problématiques sanitaires et énergétiques. En attendant, nous nous opposerons à toutes installations sur la Ville et la Métropole. 

Nous sommes très attaché·e·s à ce que les citoyen·ne·s puissent participer à un débat public et que les choix qui en découleront soient transparents et démocratiques.

L’innovation ne peut justifier toutes les technologies sans en connaître la réelle utilité et surtout les conséquences.

Nos véritables besoins et usages du numériques doivent être questionnés. La priorité doit être donnée à la réduction de la fracture numérique avec la fibre et la 4G. »

Matthieu Theurier et Valérie Faucheux

Co-président·e·s du groupe des élu·e·s écologistes et citoyen·ne·s à la ville de Rennes